Les Seahawks auraient repêché Josh Allen

Il y a quelques jours à peine, nous apprenions que les Seahawks de Seattle étaient prêts à offrir leur quart-arrière étoile, Russell Wilson, aux Browns de Cleveland en retour du premier choix de l’encan 2018.

Évidemment, cette information a eu l’effet d’une bombe aux quatre coins de la NFL. Que serait-il arrivé si cet échange avait bel et bien eu lieu?

Eh bien, selon plusieurs sources, les Seahawks auraient jeté leur dévolu sur le jeune Josh Allen. Ce dernier avait finalement été repêché par les Bills de Buffalo au septième échelon alors que Baker Mayfield a vu son nom être appelé au tout premier rang.

Quand même assez impressionnant, n’est-ce pas?

Dès son arrivée dans la NFL, Allen s’est vu être décerné le poste de quart-arrière numéro un à Buffalo. Bien que sa saison recrue ait été plus difficile (fiche de cinq victoires et six défaites) il a su transporter son équipe en séries éliminatoires à sa deuxième année seulement chez les pros.

Sa lecture de jeu fait souvent défaut et son imprécision coûte parfois de gros matchs aux Bills. S’il peut améliorer ces deux facettes de son jeu, les Bills pourraient devenir de dangereux prétendant au Super Bowl.

Une saison 2020 plus « facile » pour les Bills et Allen?

Avec le départ de Tom Brady chez les Patriots, la porte est maintenant grande ouverte pour les Bills de Buffalo dans l’Est de l’AFC. Pourquoi? Parce que Brady et les Pats prenaient toute la place auparavant.

Toutefois, comme le rapportait mon collègue Kevin Vallée, les Patriots sont toujours favoris pour terminer au premier rang de leur division, selon plusieurs paris sportifs.

On peut aussi s’entendre pour dire que les Jets ne devraient pas trop causer de problème aux Bills cette année. Les Dolphins, par contre, c’est une autre paire de manches.

Ça peut paraître fou, mais avec l’arrivée de Tua Tagovailoa à Miami, je m’attends à ce que les Dolphins soient en mesure de compétitionner pour le premier ou le deuxième rang de leur division. C’est eux qui, selon moi, causeront le plus de problèmes aux Bills.

Bref, à ce jour, la haute direction des Seahawks doit se dire extrêmement soulagée de ne pas avoir transigé leur quart-arrière vedette. Après tout, on parle quand même ici de Russell Wilson, ce n’est pas n’importe qui!

Image par défaut
Marc-Olivier Cook
Publications: 15