Matt Nagy fera jouer ses partants en matchs préparatoires

La dernière saison n’a pas été à la hauteur des attentes chez les Bears de Chicago. Malgré des attentes élevées et une défensive qui figurait parmi l’élite de la NFL, l’équipe a dû se contenter d’une décevante fiche de 8-8 et a été écartée d’une place en séries éliminatoires. Avec du recul, l’entraîneur-chef Matt Nagy aurait peut-être changé une de ses décisions l’an dernier.

C’est qu’il n’avait pas donné de répétitions à ses joueurs partants en matchs préparatoires. Tous les membres de la première unité des Bears sont arrivés à froid au premier match de la saison régulière et on connaît la suite.

L’histoire ne se répétera pas en 2020. Nagy a confirmé lors d’une entrevue au Waddle & Silvy Show qu’il changerait d’approche cette année, même s’il croyait toujours aux bienfaits de cette technique.

De un, je crois que c’est une bonne chose pour eux d’avoir ce repos, mais de deux, ça t’impose une mentalité.

Matt Nagy, entraîneur-chef des Bears de Chicago

D’un autre côté, Nagy n’a pas vraiment le choix, parce qu’il a une contrainte qu’il n’avait pas à pareille date l’an dernier : une compétition au poste de quart-arrière partant. L’arrivée de Nick Foles vient tout changer parce qu’il apporte une pression sur les épaules de Mitch Trubisky, ce qu’il n’a jamais eu depuis le début de sa carrière. Il n’aura donc pas le choix de les mettre à l’épreuve lors des matchs hors-concours.

La progression de Trubisky semble stagner depuis 3 ans et sa saison 2019 (3138 verges, 17 PTC et 10 int. en 15 matchs) a fait perdre espoir à plusieurs analystes et partisans à Chicago. Foles a pour sa part été échangé par les Jaguars de Jacksonville aux Bears en retour d’un choix de 4e ronde, un an à peine après avoir signé un lucratif contrat de 4 ans et 88M$ en Floride.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1179