Mekhi Becton veut transporter les Jets en séries dès 2020

Le printemps de Mekhi Becton a été plutôt mouvementé. À la fin avril, il apprenait qu’il avait échoué un test antidopage à quelques jours du repêchage. Ça n’a pas empêché les Jets de New York de faire de lui le 11e choix au total de l’encan 2020. Le bloqueur de 6 pieds 7 pouces n’a maintenant plus qu’une chose en tête : sauter sur le terrain.

Pour sa saison recrue, l’ancien des Cardinals de Louisville dans la NCAA s’est fixé deux objectifs. Le premier, plus personnel, est d’être partant sur la ligne à l’attaque des Jets dès sa saison recrue. À voir la protection offerte au quart-arrière Sam Darnold l’an dernier, c’est un objectif qui devrait être assez facile à atteindre. Le deuxième objectif concerne plutôt l’équipe entière des Jets : participer aux séries éliminatoires.

Les Jets n’ont pas joué de match d’après-saison depuis 2010, mais un vent de fraîcheur souffle sur l’Est de l’Américaine cette année. Le divorce entre Tom Brady et les Patriots fait en sorte que tous les espoirs sont permis dans la division. Mais est-ce que les Jets ont ce qu’il faut pour participer aux éliminatoires? Sam Darnold pourrait être le meilleur quart-arrière de la division en 2020, et même si son groupe de receveurs n’a pas été amélioré (Robby Anderson a même quitté pour la Caroline), il devrait disposer de plus de temps pour lancer le ballon, gracieuseté de Mekhi Becton.

Becton se dit prêt à sauter sur le terrain dès que les mesures sanitaires le permettront. Il trouve bizarre de ne pas pouvoir « essayer » le cahier de jeu pour le moment et dit avoir hâte d’apprendre. Être un mastodonte de 6 pieds 7 pouces et 360 livres, j’aurais hâte de pouvoir sortir dehors moi aussi!

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1179