Pas de football à Michigan si les étudiants ne peuvent pas aller à l’école

Si peu de gens croient que la NFL annulera des matchs de saison régulière, c’est une toute autre paire de manches pour le football collégial américain. L’annulation de matchs de football de la NCAA serait catastrophique pour les universités, particulièrement pour celles des cinq principales conférences. Celles-ci pourraient encaisser des pertes de 4 milliards de dollars advenant l’annulation de la saison.

Alors qu’il sera difficile de présenter une saison s’il n’y a pas de session universitaire, certaines écoles vont tenter de contourner le système, stipulant que l’absence d’étudiants sur les différents campus ne signifie pas qu’il n’y aura pas de session.

À l’Université du Michigan, on n’embarque pas dans ce genre de spéculations. Le président, Mark Schlissel, a été très clair dans une entrevue donnée au Wall Street Journal : pas d’étudiants sur le campus, pas de Wolverines.

Ceci étant dit, bien qu’il s’agit d’un acteur important du sport collégial américain, une non-participation de l’Université du Michigan aux activités de la NCAA n’obligerait en rien les autres universités à emboîter le pas. La véritable question que se poseront les différents programmes est la suivante : est-ce qu’on peut survivre une année complète sans les revenus de notre programme de football? Tel que mentionné dans plusieurs médias à maintes reprises, les programmes préféreraient certainement présenter des matchs devant un nombre limité de partisans que de pas avoir de football du tout.

Intéressant! L’État de New York est l’un des plus touchés par la pandémie.


Félicitations à Benjamin!

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1179