Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Rob Gronkowski « à quatre shakes de protéines » de retrouver son poids football

La dernière année a été plutôt mouvementée pour Rob Gronkowski. À défaut d’avoir joué au football, Gronk s’est gardé occupé au cours des derniers mois.

De son passage à différentes émissions de télévision à sa conquête du championnat 24/7 de la WWE, le partenaire de longue date de Tom Brady et nouveau membre des Buccaneers de Tampa Bay a trouvé le moyen d’attirer l’attention. D’ailleurs, s’il y a une chose que tout le monde a remarqué chez lui durant son année de retraite, c’est qu’il a perdu énormément de poids. En entrevue avec Chris Hassel de CBS Sports, Gronk a affirmé avoir passé la dernière année à 240 livres, presque 20 livres sous son poids football. Il dit s’être senti plus léger puisqu’il portait ce surplus de muscles depuis la fin du secondaire, donc une douzaine d’année.

Mais voilà que celui que plusieurs considèrent comme étant le meilleur ailier rapproché de l’histoire de la NFL trouve le moyen de nous surprendre à nouveau. Toujours dans cette entrevue, Gronk a confirmé… ce que personne n’attendait.

I’m about 257 pounds right now. Everyone thinks I’m like 240, 230, but I’m basically four more protein shakes away from being at my playing weight. I’m excited about that. I’ll definitely be at my weight when it’s time to go. I’ll be at 260 to 265 when it’s time to roll.”

Je suis autour de 257 livres présentement. Les gens croient que je suis à 240, voire 230, mais dans les faits, je suis à quatre shakes de protéines de retrouver mon poids football. Je suis très excité. J’aurai atteint mon poids (260-265 livres) quand viendra le temps d’embarquer sur le terrain.

– Rob Gronkowski à Chris Hassel de CBS Sports

Tom Brady pourra compter sur plusieurs belles cibles cette année. L’arrivée de Gronk à Tampa Bay ajoute encore du talent à l’attaque aérienne des Buccaneers, qui comptait déjà deux receveurs de calibre Pro Bowl en Mike Evans et Chris Godwin. Il ne faudrait pas oublier le jeune ailier rapproché O.J. Howard, qui, même s’il connaît un début de carrière difficile, pourrait être la révélation de l’année dans la NFL.