Donald Trump en veut au commissaire de la NFL

Le 5 juin dernier, le commissaire de la NFL, Roger Goodell, faisait apparition dans une vidéo au cours de laquelle il reconnaissait que la ligue n’en faisait pas assez pour combattre le racisme systémique. Mercredi, le président des États-Unis, Donald Trump, a clairement fait savoir son désaccord avec ces propos.

Sur les ondes de Fox News, le président a questionné la décision de Goodell d’intervenir, stipulant que « personne ne l’avait demandé ». Si vous avez suivi le dossier, ne serait-ce que du coin de l’œil, vous savez très bien que tout le monde attendait une telle déclaration.

Trump s’en est d’ailleurs, encore une fois, pris à Drew Brees. Ce dernier avait tenu des propos controversé entourant les protestations lors de l’hymne national, mais s’était rapidement rétracté. Le leader républicain n’avait pas apprécié. Il a continué de taper sur le clou, réclamant que les joueurs de la NFL honore le drapeau américain.

« Je l’ai vu (Brees) faire cette puissante déclaration et le lendemain il s’est rétracté. Il a parlé de son père et de son grand-père qui se sont battus à la guerre pour notre pays, notre drapeau et le lendemain il a retiré ses paroles. Je ne comprends tout simplement pas. Il faut se tenir debout quand le drapeau s’élève. »

Donald Trump via Fox News

Vous l’aurez compris, Donald Trump n’a pas l’intention de changer son point de vue sur la question de l’hymne national. Il a également tenu des propos, cette fois plus encourageants, à l’endroit de Colin Kaepernick. Il a dit souhaiter que le quart-arrière se trouve un emploi « s’il le mérite ».

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1179