Drew Brees ne veut toujours pas voir de genoux au sol lors de l’hymne national

On se souvient qu’en 2016, Colin Kaepernick avait choqué le monde en s’agenouillant lors de l’hymne national des matchs des 49ers de San Francisco.

Quatre ans plus tard, nous pourrions assister au même spectacle dans plusieurs ligues sportives majeures. Avec les événements qui se sont déroulés à Minneapolis cette semaine, il faudra s’y attendre.

Ça, pour toute sorte de raisons, ça ne plaît pas à tout le monde. Le quart-arrière vedette des Saints de la Nouvelle-Orléans, Drew Brees, en fait partie.

Questionné à ce sujet lors d’une entrevue avec Yahoo, le vétéran de 41 ans a déclaré qu’il sera toujours en désaccord avec peu importe la personne qui décide de s’agenouiller lors de l’hymne du pays.

Je ne serai jamais d’accord avec quiconque ne respecte pas le drapeau des États-Unis d’Amérique ou de notre pays.

Drew Brees

Tensions à venir chez les Saints?

La sortie de Drew Brees n’a pas fait l’affaire de Michael Thomas. Son receveur, qui semble évidemment ébranlé par ses commentaires, a publié ceci sur son compte Twitter une heure seulement après la publication de Yahoo :

On s’en fout si tu n’es pas d’accord et qui que ce soit d’autre à ce sujet.

Michael Tomas

Cela a le mérite d’être clair.

Il sera intéressant de suivre les développements de cette histoire au cours des prochains jours. Ceci pourrait-il avoir des répercussions sur la relation entre les deux coéquipiers?

On ne l’espère pas, puisque lorsque ces deux là sont sur le terrain, ils forment un des duos les plus dangereux de la NFL.

À suivre.

  • D’autres athlètes ont répondu à Brees
Marc-Olivier Cook
Marc-Olivier Cook
Publications: 15