Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Redskins : Ron Rivera ne veut pas se mêler du changement de nom de l’équipe

Près de six mois après avoir été nommé entraîneur-chef des Redskins de Washington, Ron Rivera vient de répondre à ses premières questions au sujet du nom « Redskins ». Plusieurs controverses entourent ces discussions puisque le nom est péjoratif. Depuis 1990, plusieurs groupes portent des accusations contre les propriétaires afin de faire changer le nom de l’équipe puisqu’il porte atteinte à la réputation des Amérindiens.

Dans une entrevue au McNeil & Parkins Show de The Score, Rivera a dû répondre à cette question. Il a affirmé que selon lui, c’est une question pour un autre moment. Drôle de commentaire, puisqu’il y a deux semaines, il a envoyé un courriel à tous les employés de l’équipe faisant état qu’il croyait que l’équipe pouvait faire une différence. On sent qu’il ne veut pas trop s’investir dans des questions politiques à ce sujet puisque comme il le dit, il vient d’une autre époque où l’on ne mêlait pas la politique au football.

Il a par contre réitéré qu’il est complètement pour le processus, qu’il a bien sûr ses propres croyances, mais qu’il ne veut pas être celui qui prend les devants dans ce dossier. Il a certainement beaucoup d’influence auprès des joueurs et des partisans, mais il veut se concentrer sur son travail d’entraîneur. « Il y a un temps pour tout », selon lui.

J’ai été mandaté pour mener cette organisation et j’ai toujours la conviction que les actions parlent plus que les mots!

Ron Rivera via The Score

La NFL semble avoir plusieurs dossiers chauds entre les mains. Si on ajoute aussi le cas de Colin Kaepernick, la politique s’intègre beaucoup au football ces temps-ci. Le mouvement Black Lives Matter fait couler beaucoup d’encre et on sent un vent de fraîcheur sur la NFL. La prochaine étape est peut-être le changement du nom des Redskins. Rivera n’a pas trop voulu se mouiller et je peux le comprendre puisque ça reste un terrain glissant. Mais en même temps, sa prestance pourrait faire avancer les choses. Les tensions sont à leur comble dans ce genre de discussions et la société semble plus encline à faire avancer les choses.