330 000 $ à un groupe de Montréal pour fabriquer un casque anti-commotion

Un groupe de Montréal a reçu un montant de 330 000 $ afin de mettre sur pied un casque protecteur qui préviendrait les commotions cérébrales.

Le quatuor d’hommes d’affaires travaille depuis des recherches faites à l’École de Technologie supérieure (ÉTS). Trois autres groupes s’affairent au même projet, tous aux États-Unis.

Le principal cheval de bataille du groupe : les coussins à l’intérieur du casque. Ce à quoi ils ont pensé, c’est d’adapter le positionnement des coussinets protecteurs selon la position du joueur qui portera le casque. Par exemple, un joueur de ligne défensive et un receveur de passe n’entrent pas en contact avec les autres joueurs de la même façon.

« Vous pouvez garder des effets très négatifs d’une commotion cérébrale. Surtout si vous ne prenez pas le temps de guérir comme il faut de cette commotion. C’est là qu’il peut y avoir des dommages à long terme sur le cerveau. »

Eric Wagnac, professeur à L’ÉTS via La Presse canadienne

Le projet de casque devra être terminé et remis à la NFL en juillet 2021. Le groupe qui remportera la compétition se verra remettre un chèque d’un million de dollars.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1179