Antonio Brown veut forcer sa présumée victime à se présenter en cour

Britney Taylor, qui accuse Antonio Brown l’avoir agressé sexuellement à plusieurs reprise et même de l’avoir violée, ne veut pas se présenter en cour. Le parti du receveur étoile croit qu’elle se sauve dans le but de ne pas avoir à témoigner en personne.

L’avocat de la présumée victime a nié cette information, affirmant que sa cliente craint simplement de se présenter en cour en raison de la crise sanitaire qui sévit présentement. C’est du moins ce qu’il a confié à TMZ.

Il faut dire que le tout se déroule en Floride et que l’État est particulièrement touché par la pandémie de la COVID-19.

Étant donné la gravité des accusations, le camp de Brown a demandé à ce qu’un juge force Britney Taylor à se présenter en personne, elle qui souhaite témoigner via un appel vidéo Zoom.

L’avocat de la présumée victime est venue à la défense de sa cliente.

« On essaie seulement de la garder en sécurité. »

David Haas via TMZ

Les faits reprochés à Brown remontent à 2018. AB a toujours nié le tout et a même lancé une contre-poursuite pour diffamation. Les deux se sont rencontrés à l’Université Central Michigan à l’époque où ils étaient étudiants.

Antonio Brown devra en finir avec toute cette histoire s’il souhaite revenir au jeu dans la NFL. La semaine dernière, il a été aperçu à l’entraînement en compagnie de Russell Wilson (Seahawks). Ce dernier ne s’est d’ailleurs jamais gêné pour dire qu’il souhaitait voir AB rejoindre son attaque.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1179