LCF : Deux rencontres classiques de la fête du Canada

La fête du Canada est une journée que plusieurs prennent pour relaxer au soleil avec leur famille. D’autres en profitent en célébrant avec des amis ou en déménageant. Toutefois, pour de nombreux Canadiens, le 1er juillet est avant tout une journée de football. En effet, c’est une date marquante dans le calendrier de la LCF.

À travers les années, on a assisté à plusieurs matchs à sensations fortes, mais deux ressort du lot.

1er Juillet 2005, Montréal 36 – 39 Ottawa

L’un des meilleurs matchs de l’histoire du sport professionnel à Ottawa. Les Renegades ont complété une remontée de 23 points lors du 4e quart.

Les Alouettes ont livré une leçon de football pendant trois quarts. Anthony Calvillo a découpé la défensive adverse avec une performance digne du Temple de la renommée. Il a trouvé ses cibles préférées, Kerry Watkins, Ben Cahoon et Terry Vaughn, à multiples reprises. Les Als ont atteint la tzone des buts à trois reprises. C’est cependant la jambe à Damon Duval qui a fait le gros du travail en complétant cinq de ses six tentatives de placement.

Une fois le troisième quart écoulé, le momentum a changé de côté grâce aux exploits individuels à Kerry Joseph. Il a marqué quatre touchés dont trois au sol, mais, encore une fois, c’est le botteur qui a fait la différence. En prolongation, avec la rencontre égale 36-36, Matt Kellett a marqué les points victorieux en complétant son quatrième placement de la soirée.

1er Juillet 2010, Montréal 51 – 54 Saskatchewan

Reculons au 29 novembre 2009, l’affrontement à la Coupe Grey entre les Alouettes et les Roughriders se termina de façon dramatique. Damon Duval a converti le placement victorieux après que les Roughriders lui aient donné une deuxième chance de le faire en étant pénalisé pour avoir eu trop de joueurs sur le terrain.

Sept mois plus tard, à la fête du Canada, la Saskatchewan avait l’opportunité de se venger. Toutefois, Montréal n’avait aucune intention de rendre la tâche facile.

Les 30 945 partisans dans la foule ont assisté à un retour de botté pour un touché, à des attrapés spectaculaires, notamment celui à S.J. Green en prolongation, à un botté bloqué et à la 300e passe de touché de la carrière d’Anthony Calvillo avec les Alouettes.

C’est finalement la Saskatchewan qui l’a emporté 54-51 en prolongation lorsque Weston Dressler a capté la 5e passe de touché à Darian Durant. Avec 105 points de marqués lors de la rencontre, c’est le 3e plus haut total de points dans l’histoire de la LCF.

Image par défaut
Adam Bell
Publications: 195