Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

USC recommande à ses étudiants de prendre des cours à distance

En raison de la pandémie de la COVID-19, les cours de la dernière année scolaire se sont terminés à distance et l’Université de la Californie du Sud tentera de garder la même approche pour le début de la prochaine année. Celle-ci a recommandé à ses élèves de prendre des cours à distance et d’éviter le campus le plus possible.

Ces recommandations faisaient partie d’une lettre envoyée aux étudiants de l’établissement scolaire. La lettre a été envoyée mercredi et selon le contenu de celle-ci, le football collégial pourrait être en grand danger dans cette université pour la saison à venir et certaines autres universités pourraient suivre le même parcours.

Cette situation peut sembler inquiétante pour les joueurs et les amateurs de football universitaire aux États-Unis. En effet, si les activités sur le campus sont réduites le plus possible, les programmes de sports risquent d’en prendre un coup et pourraient même être complètement annulés. Les résidences situées sur le campus seront aussi forcées d’être fermées, limitant les endroits où les étudiants peuvent résider.

S’il n’y a pas d’école, il n’y a pas de football collégial, mais cette situation pourrait être adaptée pour la saison 2020 de la NCAA. Une certaine phrase a retenu mon attention dans le communiqué et peut être interprétée d’une façon à nous faire croire que la prochaine saison de football est toujours dans les plans: « Nous continuerons les activités limitées en personne, sur le campus, car nous croyons que nous pouvons garder les étudiants, les chercheurs, les employés et la faculté en sécurité avec notre plan de “faible densité”. »

Grâce à la volonté de l’université de garder quelques activités en vie, le football pourrait faire partie de celles qui sont à « faible densité » et avoir lieu. Pour l’instant, le comté de Los Angeles n’a toujours pas approuvé l’idée de l’Université de la Californie du Sud pour de telles activités, mais aussitôt la proposition approuvée, l’établissement scolaire fera tout en son possible pour avoir le plus d’activités scolaires à « faible densité ».