32 équipes en 32 jours : Dolphins de Miami

L’édition 2019 des Dolphins de Miami a fait écarquiller bien des yeux, et ce, malgré une fiche de 5-11. L’entraîneur-chef Brian Flores a gagner le respect de son vestiaire à sa première année de fonction. Des questions demeurent cependant en prévision de 2020. Une équipe en progression, mais a-t-elle vraiment ce qu’il faut pour s’inviter dans la course aux éliminatoires dès cette année?

C’est le début de l’ère Tua Tagovailoa à South Beach et cette équipe devrait être drôlement plus intéressante à suivre qu’au cours des dernières saisons.

2019 en chiffres

Fiche en saison régulière : 5-11

Classement : 4e dans l’Est de l’AFC

Attaque (verges/match) : 27e dans la NFL

Défense (verges/match) : 30e dans la NFL

Forces et faiblesses

Bien malin est celui qui peut prédire ce qui arrivera aux Dolphins au cours des prochains mois. Comment analyser la progression d’une telle équipe? Au poste de quart, ce sera (presque certainement) Ryan Fitzpatrick en levée de rideau, mais combien de temps est-ce que les amateurs devront attendre pour voir Tua Tagovailoa, 1er choix des Dolphins (5e au total) lors du dernier repêchage?

La tenue de la ligne offensive en début de saison pourrait être une partie de la réponse à notre interrogation. L’an dernier, c’était la fête pour les défensive adverse. Selon les données de PFF, la pression s’amenait en moyenne en 2,22 secondes sur Ryan Fitzpatrick (parfois Josh Rosen). De loin la pire unité de la NFL à ce chapitre.

Il y aura plusieurs nouveaux venus sur la ligne à l’attaque en 2020. Austin Jackson, autre choix de première ronde de l’équipe en avril dernier, pourrait être le partant à la position de bloqueur à gauche avant longtemps. Ereck Flowers s’est grandement amélioré, l’an dernier à Washington, en passant de la bloqueur à garde. Est-ce qu’il pourra poursuivre sur sa lancé% Espérons-le pour lui et pour l’équipe. Sinon, Michael Deiter et Robert Hunt (choix de 2e ronde de l’équipe) se battront pour le poste de garde à droite. Ted Karas a été mis sous contrat pour jouer au centre et c’est ce qu’il fera. Jesse Davis sera probablement de retour comme bloqueur à droite

Le jeu au sol des Dolphins se classait également dernier dans la NFL en 2019. Le meilleur porteur de ballon de l’équipe était Ryan Fitzpatrick (!) qui a accumulé 243 verges depuis son poste de quart-arrière. Miami a envoyé un choix de 5e ronde à San Francisco pour faire l’acquisition de Matt Breida et a mis sous contrat Jordan Howard. Rien de bien spectaculaire, mais ça ne peut pas être pire que l’an dernier.

Si DeVante Parker et Preston Williams peuvent demeurer en santé, l’attaque aérienne des Dolphins pourrait faire des ravages. Parker a enfin trouvé ses repaires en 2019, accumulant plus de 1000 verges de réception pour la première fois de sa carrière. Williams a pour sa part été blessé en milieu de campagne, mais il était en train de prouver un point à toutes les équipes de la NFL, lui qui a été ignoré au repêchage de 2019. Ajoutez la présence physique de l’ailier rapproché Mike Gesicki et Miami a trois solides options à proposer à ses quarts-arrières à presque chaque jeu.

En défensive, les Dolphins ont pris les grands moyens pour appliquer plus de pression sur les quarts. Encore une fois, bons dernier dans la NFL en 2019 à ce chapitre. Kyle Van Noy, Shaq Lawson et Emmanuel Ogbah ont peut-être coûté de gros sous, mais ils ont à eux deux cumulé 18,5 sacs du quart l’an dernier avec les Patriots et les Bills respectivement.

La tertiaire sera également grandement amélioré. Les Dolphins ont promis 54M$ à Byron Jones pour le sortir de Dallas. Il joindra une équipes de demis-défensifs qui compte déjà sur les services du spectaculaire Xavien Howard et qui a ajouté Noah Igbinoghene avec son troisième choix de premier tour.

Attentes en 2020

L’évaluation de la saison 2020 des Dolphins ne se fera pas nécessairement par un simple coup d’œil au nombre de victoires accumulé une fois le calendrier régulier. Miami affrontera les division Ouest de l’AFC et la NFC cette année. Ça, ça veut dire des affrontements contre les Chiefs, les 49ers, les Seahawks, sans oublié les jeunes et talentueux Cardinals et Broncos.

La progression des jeunes joueurs nous en dira long. Combien de départ obtiendra Tua? Est-ce que le plaqueur Christian Wilkins, choix de première ronde de l’équipe en 2019, pourra lever son jeu d’un cran et devenir un joueur important dans une unité défensive qui en a grandement besoin? Est-ce que la ligne à l’attaque pourra être « potable » pour une première fois depuis des années?

La division Est de l’AFC nous promet beaucoup de surprise. Les matchs de divisions seront extrêmement important.

Renaud Bourbonnais
Renaud Bourbonnais
Publications: 1179