Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

32 équipes en 32 jours : Falcons d’Atlanta

Après une fin de saison 2019 en lion, les Falcons d’Atlanta ont fait quelques ajustements lors de la saison morte afin de revenir aussi forts, si ce n’est pas meilleurs, qu’à la fin de la précédente campagne.

2019 en chiffres

Fiche en saison régulière : 7-9

Classement : 2e dans le Sud de la NFC

Attaque (verges/match) : 5e

Défense (verges/match) : 20e

Forces et faiblesses

Vous le savez, tout comme moi, la principale force des Falcons est indiscutablement leur attaque. Celle-ci peut faire trembler plusieurs défense en partie grâce au quart-arrière vétéran, Matt Ryan, ainsi que le receveur étoile, Julio Jones. Le porteur de ballon Devonta Freeman était aussi un morceau important pour cette force offensive, mais Atlanta a décidé de se séparer de lui afin de sauver de l’argent sur la masse salariale. Qu’ont-ils fait pour combler le départ de Freeman? Ils ont mis sous contrat l’ancien porteur étoile des Rams de Los Angeles, Todd Gurley.

L’ajout de Gurley est un pari intéressant pour les Falcons, puisque tout le monde sait ce dont le porteur de 26 ans est capable après l’avoir vu dépasser le cap des 2000 verges totales en 2017 et celui des 1500 en 2018. Il a, par contre, été plutôt décevant en 2019, alors qu’il n’a pas dépassé les 1000 verges au sol pour la deuxième fois de sa carrière de cinq saisons, ce qui peut expliquer sa chute au classement du Top 100 de la NFL. En effet, il est passé du 5e au 51e rang pour le classement 2020. Advenant le cas que Gurley revienne à ses bonnes vieilles habitudes et que son genou ne lui cause pas trop de problème, il pourrait faire passer le directeur général de l’équipe, Thomas Dimitroff, pour un vrai génie.

Pour poursuivre au niveau de l’attaque, le quart-arrière Matt Ryan a connu une bonne saison en 2019 avec une récolte de 4466 verges et 26 passes de touché. Malgré ces bonnes prestations, Ryan a été oublié dans le Top 100 de la NFL. En 2017, il a connu des statistiques semblables à celles de cette année et a été classé 29e. Il ne serait donc pas surprenant de voir Ryan revenir plus fort cette année pour prouver à ses détracteurs qu’il a sa place dans ce classement.

Au niveau des receveurs, Julio Jones a récolté presque 300 verges de moins en 2019 qu’en 2018, mais il a tout de même amassé un impressionnant total de 1 394 verges, des statistiques incroyables pour un joueur à cette position. Il devrait être capable de poursuivre sur sa lancée en 2020 pour aider les Falcons à connaître du succès. L’ajout de l’ancien des Vikings, Laquon Treadwell et des agents libres non repêchés Olamide Zaccheaus et Christian Blake pourra venir renforcer la profondeur au niveau des receveurs. Le poste d’ailier rapproché en prend un coup, alors que l’équipe a perdu Austin Hooper qui est parti en tant qu’agent libre. Son remplaçant, Hayden Hurst n’est pas du tout au même niveau.

Les Falcons ne sont pas réputé pour avoir une bonne ligne à l’attaque, mais les dirigeants ont fait du bon travail lors des deux derniers repêchages pour tenter de renforcer celle-ci, surtout avec l’acquisition de Chris Lindstrom et Kaleb McGary en première ronde de l’encan de 2019.

En défensive, la perte du demi de coin, Desmond Trufant, et de l’ailier défensif, Vic Beasley, peut sembler faire mal à l’équipe, mais Atlanta semble avoir tout fait pendant la saison morte pour rendre sa défensive aussi forte qu’avant ces deux pertes.

En effet, Dante Fowler Jr. était un des meilleurs joueurs défensifs sur le marché et a signé avec Atlanta, ce qui pourrait être encore meilleur que Beasley. Pour remplacer Trufant, qui a longtemps été un rouage important de la formation, le choix de première ronde en 2020, A.J. Terrell, aura toute la confiance pour tenter de le remplacer à long terme.

Avec quelques choix au repêchage, les Falcons ont aussi tenté de renforcer leur ligne défensive pour aider le Pro-Bowler, Grady Jarrett, lui qui a été surprenant cette année en compilant 7,5 sacs du quart, un record personnel.

Il ne faudrait surtout pas oublier leur nouveau botteur Younghoe Koo, qui a tellement impressionné la saison dernière, qu’il a réussi à déloger le vétéran, Matt Bryant, au poste de botteur partant. S’il continue sur sa lancée, Koo deviendra certainement une des armes les plus dangereuses de la NFL pour les unités spéciales.

Attentes en 2020

Avec les Falcons en 2020, ce sera tout ou rien. Le début de la saison 2019 était affreux pour Atlanta, alors qu’ils accordaient en moyenne 31,3 points par rencontre et ils n’en marquaient que 20,6. Par contre, leur deuxième moitié de saison a été une toute autre histoire, puisqu’ils ont marqué en moyenne 27 points par matchs et n’en ont accordé que 18,6.

Avec Dan Quinn comme entraîneur-chef et coordonnateur défensif, on pourrait s’attendre à être déçu du résultat, mais, cette deuxième moitié de saison a pu nous prouver le contraire, alors que les Falcons ont battu les deux meilleurs équipes de la NFL au classement : les Saints et les 49ers.

Il est clair que beaucoup de partisans s’attendent à beaucoup en 2020, mais il faudrait attendre de voir quelle équipe se présente sur le terrain en automne pour prédire du succès.