32 équipes en 32 jours : Rams de Los Angeles

Avec la division de l’Ouest de la NFC qui devrait être l’une des meilleures de la NFL en 2020, les Rams devront vraisemblablement travailler d’arrache pied pour se faire une place en séries éliminatoires.

2019 en chiffres

Fiche en saison régulière : 9-7

Classement : 3e dans l’Ouest de la NFC

Attaque (verges/match) : 7e

Défense (verges/match) : 13e

Forces et faiblesses

En 2019, le quart-arrière Jared Goff a été assez efficace en terme de verges par la passe, lui qui en a récolté 4638. Par contre, son ratio passes de touché/interception était très mauvais (22 touchés pour 16 interceptions). Si Goff est en mesure d’améliorer cet aspect de son jeu, l’attaque des Rams pourrait être encore plus dévastatrice qu’elle ne l’est déjà.

Pour ce qui est des receveurs, il n’y presque aucun changement en raison de leur formation déjà bien garnie à cette position. Cooper Kupp et Robert Woods forment un duo de receveurs redoutable pour les défenses adverses grâce au fait qu’il s’agit de deux très bonnes options pour capter une passe de Goff. Ce qui pourrait toutefois faire changer la formation majoritairement utilisée par les Rams où l’on retouve trois receveurs est le talent de Tyler Higbee. L’ailier rapproché a excellé durant le mois de décembre 2019 alors que les Rams jouaient avec une formation où l’on retrouvait deux ailiers rapprochés et autant de receveurs en raison des blessures de Woods. Il se pourrait donc que l’entraîneur-chef Sean McVay fasse jouer les ailiers rapprochés Gerald Everett ou Johnny Mundt avec Higbee en 2020.

La perte de Gurley change un peu les tactiques au niveau du jeu au sol, mais pendant cette saison d’adaptation pour cette position, il ne serait nullement surprenant de voir le choix de deuxième tour en 2020 Cam Akers éclore et rapidement devenir un très bon joueur à sa position.

Pour ce qui est de la défense, elle devra être beaucoup plus constante en 2020 qu’elle ne l’était lors de la saison précédente. Les équipes adverses ont réussi à marquer au moins 25 points lors de la moitié des rencontres, mais l’autre moitié des rencontre était une leçon de football pour les autres équipes. En d’autres mots, la défensive des Rams à son meilleur peut facilement être classée dans le top 5 de toute la NFL.

C’est clair qu’en ayant perdu Cory Littleton, Dante Fowler Jr. et Clay Matthews, la ligne défensive vient de prendre un sacré coup, mais lorsqu’on peut miser sur les services de Aaron Donald, celle-ci reste très dominante. En 2019, Donald a récolté 48 plaqués totaux, a forcé 2 échappés et accumulé 12.5 sacs du quart.

Pour ce qui est de la tertiaire, la situation est plutôt semblable alors que Eric Weedle a pris sa retraite et que Nickell Robey-Coleman ne s’est pas entendu avec l’équipe pour une prolongation de contrat. Du bon côté des choses, Jalen Ramsey a un rôle semblable à celui de Donald : il supporte une bonne partie de la tertiaire grâce à son talent incroyable. Il sera un élément en surveiller pour toutes les équipes de la NFL qui affronteront les Rams.

Attentes en 2020

Si les jeunes joueurs des Rams arrivent à jouer à un bon niveau et à percer la formation partante, Los Angeles pourrait avoir une bonne chance de faire les séries éliminatoires malgré toutes les puissantes équipes dans leur division. De plus, si leur défense est capable de jouer à un niveau élite toute la saison, les attaques adverses auront beaucoup de difficulté à marquer contre eux, ce qui les rendra très puissants.

En gros, en 2020, ce pourrait être tout ou rien pour les Rams.

Image par défaut
Jérémie Lussier
Publications: 331