Melvin Gordon a du mal à s’adapter à l’altitude de Denver

Le nouveau porteur de ballon des Broncos de Denver, Melvin Gordon, vient de comprendre d’où vient le surnom Mile-High City pour la ville de Denver.

La ville de Denver est située à exactement un mile au-dessus de la mer, et Gordon, qui en est à son premier camp d’entraînement depuis qu’il a signé avec l’équipe à titre d’agent libre, dit qu’il a eu de la difficulté à s’habituer à jouer dans un air mince.

« J’ai eu un peu de mal à faire face à l’altitude ici, » a dit Gordon à Jeff Legwold d’ESPN.com. Ce qu’on dit souvent est que lorsque viendra le temps de jouer sur la route, on ne sera peut-être pas aussi fatigués, donc j’ai hâte à ça. […] C’est très sec ici, j’essaie de boire le plus d’eau possible, mes lèvres sont sèches aussi. Ç’a été le plus grand ajustement pour moi, de travailler durant la saison morte et d’arriver ici et de se sentir comme si je n’avais rien fait et que je ne suis pas en forme à cause de l’altitude.

Le joueur de 27 ans originaire du Wisconsin a passé les cinq premières saisons de sa carrière chez les Chargers, en partie à San Diego et à Los Angeles. Il partagera le champ arrière avec Phillip Lindsay chez les Broncos cette saison – mais doit d’abord reprendre son souffle. Le premier match à domicile des Broncos est prévu dès la première semaine d’action dans la NFL, soit le 14 septembre contre les Titans du Tennessee.

Daniel Birru
Daniel Birru
Publications: 228