Plusieurs faux cas de COVID-19 dans la NFL

Un des laboratoires utilisés par la ligue a reçu de nombreux tests positifs samedi. Les autres ne réclament toujours aucun cas positif en date de dimanche. C’est à se demander dans quelles mesures la ligue pourra tenir sa saison, qui disons-le doit débuter dans deux semaines.

« Les tests quotidiens de ce samedi ont donné plusieurs résultats positifs de nos laboratoires au New Jersey. Nous travaillons toujours avec nos partenaires de tests, BioReference, pour enquêter dans ces résultats, alors que nos équipes continuent de travailler pour confirmer ou de rayer ces résultats. Nos clubs travaillent fort pour continuer de prendre des mesures de précautions en vue de la saison dans le but de protéger les joueurs le mieux qu’ils peuvent et de prévenir le plus efficacement possible les symptômes du virus. L’horaire pourrait être ajusté, s’il est nécessaire. Aucun autre laboratoire utilisé par la NFL n’a reçu de tests positifs. »

Communiqué de la NFL

Le quart-arrière des Lions Matthew Stafford a d’ailleurs été mis sur la liste « blessure/COVID » durant la saison morte, après quoi le joueur et l’équipe ont confirmé que ce n’était qu’un faux résultat positif. C’est ce qui mène la ligue à croire qu’il y aurait très possiblement d’autres faux résultats de ce genre, ce qu’elle veut à tout prix éviter pour bien s’assurer de pouvoir tenir sa saison en bonne et due forme. D’ailleurs, la ligue a rapporté dimanche que plusieurs faux cas de COVID-19 dans la journée ont été détecté samedi.

La NFL espère toujours qu’il n’y aura pas d’éclosion en début de saison, ce qui retarderait plusieurs matchs. Elle mise grandement sur une bonne santé des joueurs et de leur protection tout au long de la saison. Mais il faudra tout de même qu’elle soit prête à ce que des imprévus surviennent.

Image par défaut
Daniel Birru
Publications: 228