Sean McDermott insatisfait des décisions de la NFL

L’entraîneur-chef des Bills de Buffalo Sean McDermott n’est pas heureux de voir que la NFL offre des propositions différentes quant à la présence partisans dans les stades à compter de la prochaine saison.

À la suite de l’annonce des Dolphins de Miami comme quoi le Hard Rock Stadium sera prêt à recevoir jusqu’à 13 000 partisans lors de leur match contre les Bills lors de la deuxième semaine d’activité, McDermott juge que la ligue fait preuve d’« inconstance » à ce sujet. Il préférerait que l’équipe s’en tienne à ce qu’incite la NFL.

« Je trouve cela ridicule qu’il y aura, à ce qu’il paraît, un terrain de jeu qui ressemble à ça, de l’inconstance à travers la ligue dans le cadre des différents stades à l’étranger. Mais c’est ça qui est ça. Évidemment, on contrôle ce qu’on peut contrôler. C’est comme cela qu’on devra s’adapter si on veut jouer cette année. »

Sean McDermott via Jon Scott (Spectrum News Buffalo)

McDermott dénonce principalement la dérogation des équipes par rapport aux restrictions de la ligue, mais surtout à ce que les autres équipes peuvent offrir. Il croit que si un certain marché ne peut pas ouvrir son stade aux partisans, personne ne devrait pouvoir le faire, question de garder une certaine équité entre les équipes.

L’Ouest de l’État de New York n’autorise toujours pas les grands rassemblements, ce qui porte à croire que les matchs au Bills Stadium opéreront à huis clos, du moins pour le début de la saison.

Reste à voir ce que la NFL pensera des commentaires de McDermott et qu’elles actions elle prendra en lien avec cela au cours des prochaines semaines.

Daniel Birru
Daniel Birru
Publications: 228