Ben Roethlisberger a mal partout… sauf au bras

Revenir au jeu après avoir raté 14 rencontres la saison précédente n’est pas une tâche facile, surtout pas quand on joue à la position de quart-arrière et encore moins quand on est âgé de 37 ans. C’est pourtant ce que Ben Roethlisberger a fait lundi soir lorsque ses Steelers ont vaincu les Giants de New York.

Big Ben savait qu’il aurait un dur retour à la réalité lorsqu’il se ferait frapper. Disons que les conditions n’étaient pas idéales pour lui puisqu’il n’a pas pu s’habituer aux contacts physiques durant le cas d’entraînement étant donné l’annulation des rencontres préparatoires.

À l’entraînement, ce matin, il a confié à Brooke Pryor d’ESPN qu’il avait mal partout… à l’exception de son bras droit, celui avec lequel il lance le ballon et auquel il a été opéré l’an dernier.

Roethlisberger a dit qu’il se sentait comme s’il avait eu un accident de voiture ce matin. Hier, c’était comme un accident de train et il espère que demain ce sera comme une chute à vélo.

On se doit d’admirer le courage de Big Ben, mais ne faisons pas l’autruche : s’il se sent comme ça après un seul match, comment se sentira-t-il au mois de décembre, dans le froid, alors qu’il devra porter l’attaque des siens sur ses épaules?

On gardera certainement un œil là-dessus.

  • Les 49ers de San Francisco devront se passer des services de Richard Sherman pour au moins trois semaines. Selon Mike Garofolo de NFL Network, ce serait en raison d’une blessure à une jambe.
Default image
Renaud Bourbonnais

Alleyop360Attitude Football