Dan Quinn prend le blâme pour les déboires des Falcons

Les Falcons ont encore bousillé une avance avant de s’incliner hier. Ils menaient par 20 points au quatrième quart de leur affrontement qui les opposait aux Bears avant de voir ces derniers, menés par Nick Foles, remonter la pente et l’emporter 30-26.

Les Falcons s’étaient également fait faire le coup la semaine dernière face aux Cowboys. Selon ESPN Stats & Info, c’est la première fois qu’une équipe bousille deux avances de 15 points ou plus au quatrième quart lors d’une même saison.

Atlanta débute sa saison avec une fiche de 0-3 et l’emploi de l’entraîneur-chef Dan Quinn est en danger. Plusieurs pensaient que ça aurait pu se faire ce matin. Visiblement, ce n’est pas encore arrivé. Quinn a été questionné au sujet de sa sécurité d’emploi après la rencontre. Il a dit ne pas prendre de temps pour y penser parce que ça lui enlèverait du temps pour régler les problèmes de performance de l’équipe. Il a toutefois accepté de prendre le blâme pour la défaite.

Les joueurs, eux, ont refusé de mettre tout le poids de la défaite sur les épaules de leur entraîneur. ProFootballTalk a recueilli les propos de plusieurs morceaux clés de l’attaque et tous s’entendaient pour dire que c’était eux qui avaient coûté la rencontre.

Le receveur Calvin Ridley, le porteur ballon Todd Gurley et le quart-arrière Matt Ryan sont tous allés au bâton pour coach Quinn, disant que c’était à eux de planter le clou dans le cercueil des Bears quand ils en avaient l’opportunité et qu’il ne l’ont pas fait. Ridley également rappelé que Dan Quinn ne peut pas venir sur le terrain pour exécuter les jeux à leur place.

Les Falcons peuvent déjà faire une croix sur leur saison. Honnêtement, leur unité défensive est tellement mauvaise que (comme beaucoup de gens) je n’y ai jamais crû pour eux cette saison. Maintenant, reste à savoir quand est-ce que l’entraîneur perdra son emploi.

Atlanta a encore six rencontres à jouer avant de bénéficier d’une semaine de congé. Est-ce que Quinn pourra rester en poste jusque là? Je me permets d’en douter…

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1174