Le joueur qui surprendra le plus pour chaque équipe – NFC

L’année dernière, des joueurs tels que Darren Waller, Ryan Tannehill et Raheem Mostert ont dépassé toutes les attentes en devenant des joueurs étoiles sur leur équipe respective.

En 2020, il faut s’attendre à voir quelques joueurs sortir de l’obscurité et devenir des superstars. Après avoir survolé les candidats de l’AFC, voici le joueur qui surprendra le plus pour chaque équipe de la NFC.

EST

Cowboys de Dallas

Chidobe Awuzie, CB, 25 ans

Je l’accorde, je ne suis pas original avec ce choix, mais c’est évident. Awuzie remplacera Byron Jones comme demi de coin #1. En 2019, il a accumulé 79 plaqués, 14 passes rabattues et 1 interception. Il a également terminé 4e dans la ligue en incomplétions provoquées. Il a toutefois été inconstant en couverture de passe, ce qui a mené à de gros jeux des attaques adverses.

Il sera intéressant de surveiller si le changement au poste de coordonateur défensif pourra élevé le niveau de jeu d’Awuzie. Mike Nolan adore déployer des couvertures complexes et bien camouflées. Ceci pourrait donc aider à cacher les lacunes du natif de San Jose.

Prédiction: Alors que personne s’attend à ce que la tertiaire des Cowboys soit dominante, elle pourrait s’avérer solide. Cela en grande partie à cause de Chidobe Awuzie. Il ne sera pas un joueur élite, mais il fera le boulot à Dallas. Il terminera l’année 2020 avec quelques interceptions, mais surtout avec la confiance du personnel d’entraîneurs. Si les Cowboys se rendent loin dans les éliminatoires, ils pourront remercier Awuzie.


Giants de New York

James Bradberry, CB, 27 ans

Dès son arrivé dans la NFL en 2016, Bradberry a été un joueur d’impact en Caroline où on lui a demandé de couvrir Julio Jones, Michael Thomas et Mike Evans. De plus, contrairement à la majorité des demis de coin, il excelle contre la course, ce qui est un atout hors du commun pour un joueur de sa position.

Maintenant dans l’Est de la NFC, il devrait avoir beaucoup plus de facilité à arrêter les receveurs adverses. Son QI Football, sa versatilité et sa physicalité sera clé pour la défense des Giants.

Prédiction: James Bradberry décrochera une première participation au Pro Bowl. Il est le meilleur demi de coin de sa division et on devrait voir sa meilleure saison statistiquement parlant. Donc en 2020, Amari Cooper, Terry McLaurin et DeSean Jackson auront du pain sur la planche en affrontant les Giants.


Eagles de Philadelphie

Dallas Goedert, TE, 25 ans

L’ancien de South Dakota State a connu une bonne saison 2019, particulièrement vers la fin lorsque Zach Ertz s’était blessé aux côtes. Il a capté 65 passes pour 680 verges et 5 touchés.

Sa bonne vitesse linéaire et ses mains sûres combinées avec son grand gabarit fait de Goedert une arme redoutable par la voie aérienne. En fin de saison, il a émergé comme la cible préférée de Carson Wentz. De plus, il excelle au sol en raison de sa physicalité et son agressivité au point d’attaque. Donc les Eagles ont intérêt à le garder sur le terrain le plus souvent possible.

Prédiction: Si le groupe de receveurs demeurent en santé, les statistiques de Goedert ne seront pas drastiquement différente qu’en 2019. Toutefois, il continuera à gruger dans le temps de jeu et dans l’usage de Zach Ertz. En fait, d’ici la fin de la saison, il pourrait devancer Ertz en tant qu’ailier rapproché numéro 1, rendant ainsi le vétéran de Stanford dispensable.


L’équipe de football de Washington

Antonio Gibson, RB, 22 ans

Avec seulement 33 portées au cours de sa carrière universitaire à Memphis, il est plutôt surprenant de voir Gibson entamer la prochaine saison comme partant. Mais après les coupures de Derrius Guice et d’Adrian Peterson, il est le seul porteur de renom dans l’effectif de Washington, il aura donc l’opportunité de se faire valoir.

Son manque d’expérience comme porteur de ballon ne mènera pas nécessairement à l’échec. Il est un athlète dynamique doté d’une excellente vision de jeu. Il a donc les outils nécessaires pour réussir, reste à voir s’il sera capable de s’adapter à une nouvelle position et à la NFL.

Prédiction: Gibson n’est peut être pas un « every down back« , mais il sera utilisé dans des situations précises où son athlétisme sera mis en évidence. Je m’attends donc à voir quelques jeux explosifs de sa part. Il pourrait terminer la saison avec 500 verges au sol et 300 par voie de réceptions.


NORD

Bears de Chicago

David Montgomery, RB, 23 ans

La recrue d’Iowa State a couru pour 889 verges et 6 touchés la dernière saison, ce qui n’est pas ce que les Bears espéraient en le sélectionnant au 73e rang. Mais considérant que toute l’équipe ait été décevante, on ne peut blâmer le jeune porteur.

Un peu comme Nick Chubb à Cleveland, Montgomery est capable de briser des plaqués autant avec son agilité qu’avec sa puissance, il a terminé 6e dans la ligue à ce chapitre. Il a également une bonne vision pour détecter les corridors de course. Il maximize donc le nombre de verges gagnés à chaque portée. De plus, maintenant à sa deuxième année dans le système de Matt Nagy, il devrait continuer à s’améliorer, surtout en tant que receveur. Ce qui rendra l’attaque des Bears moins prévisible.

Prédiction: En 2020, Montgomery sera une arme au sol comme par la passe. Il pourrait avoir une saison à la Matt Forte, soit environ avec 1400 verges total.


Lions de Detroit

Matthew Stafford, QB, 32 ans

Tout le monde semble avoir oublié à quel point Matt Stafford est bon. Il possède un bras puissant à la Josh Allen et à la Pat Mahomes. Il est capable de lancer des lasers entre deux joueurs défensifs, tout comme il est capable de déposer le ballon par-dessus un demi défensif et dans les mains de son receveur. Avant de se blesser la saison dernière, il était en voie de connaître une année record. Il avait lancé pour 2499 verges et 19 touchés en moins de 8 rencontres.

Les Lions et leur personnel d’entraîneurs sont en mode désespoir. Ils seront donc agressifs dans leur sélection de jeux, ce qui est parfait pour démontrer l’étendu du talent de Stafford.

Prédiction: Si les Lions sont pour connaître moindrement de succès en 2020, ce sera principalement à cause de Stafford. Il lancera pour près de 5000 verges et 30 à 35 touchés. Ne soyez pas surpris de le voir comme finaliste au titre de joueur par excellence.


Packers de Green Bay

Darnell Savage Jr., FS, 23 ans

Athlétique et versatile, les Packers peuvent déployer Savage à peu près n’importe où. Il peut jouer comme maraudeur, dans la slot, comme demi de coin et comme « box-safety« . De plus, étant à sa deuxième année dans le système de Mike Pettine, il sera plus confortable avec le livre de jeux et il aura la confiance de ses entraîneurs.

Je l’accorde, la progression n’est pas toujours linéaire, mais dans le cas de Savage, il est dans une situation idéale pour faire un autre de l’avant. Il est accompagné par l’excellent vétéran Adrian Amos dans les zones profondes et il y a des gros bonhommes, comme Za’Darius Smith, capable de mettre de la pression sur les quarts adverses.

Prédiction: Savage et Amos formeront l’un des meilleurs tandems de la NFL aux postes de maraudeurs. S’il demeure en santé, l’ancien des Terrapins s’établira comme un joueur d’impact dans une jeune tertiaire prometteuse. Statistiquement, la prochaine saison pourrait ressembler à la dernière, mais on lui demandera d’accomplir des tâches plus complexes et difficiles.


Vikings du Minnesota

Irv Smith Jr., TE, 22 ans

Le départ de Stephon Diggs pour Buffalo a créé un vide dans l’attaque des Vikings. Une partie des cibles sera absorbée par la recrue Justin Jefferson, mais le reste devra aller à quelqu’un d’autre. Ce joueur pourrait être l’ailier rapproché Irv Smith.

Rapide, puissant et précis dans ses tracés, il est trop athlétique pour la majorité des secondeurs qui essaient de le couvrir. De plus. Kyle Rudolph n’est plus l’option à long terme pour les Vikings. Donc, ils ont intérêt à développer Smith pour qu’il devienne éventuellement l’ailier rapproché numéro 1 de l’effectif.

Prédiction: On pourrait assister à une situation similaire à celle des Eagles, soit 2 ailiers rapprochés talentueux et interchangeables. Je ne serais pas surpris que la saison 2020 de Smith ressemble à celle de Goedert en 2019; 600 verges et 5 touchés répartis sur une cinquantaine de réceptions.


SUD

Falcons d’Atlanta

Hayden Hurst, TE, 27 ans

À Baltimore, l’ancien choix de 1ère ronde était le second de Mark Andrews. Il a accumulé que 512 verges et 3 touchés en deux saisons avec les Ravens. Toutefois, à Atlanta, ceci risque d’être différent.

Pensons à Tony Gonzalez et à Austin Hooper, les ailiers rapprochés des Falcons ont toujours eu du succès. Hayden Hurst est maintenant le prochain en ligne. Comme les autres avant lui, Matt Ryan le trouvera régulièrement dans l’entre-zone des couvertures. Et lorsque les défensives se fatiguent de jouer de la zone, il sera en couverture simple face à un secondeur puisque la tertiaire sera occupée à ralentir le duo de Julio Jones et Calvin Ridley. Donc Hurst aura une panoplie d’opportunités pour se faire valoir.

Prédiction: Plus dynamique qu’Austin Hooper, s’il est capable de développer un rapport avec Matt Ryan, il pourrait avoir une meilleure saison que son prédécesseur. J’anticipe que Hurst accumule au moins 700 verges et 5 touchés en 2020.


Panthers de la Caroline

Brian Burns, DE, 22 ans

L’un des rares points positifs de cette défense, Brian Burns est le seul joueur sur cette défensive capable de mettre fréquemment de la pression sur le quart-arrière. Son explosivité exceptionnelle lui donne un avantage sur les bloqueurs qui sont généralement plus lents.

Il a été efficace lors de son année recrue. Il a récolté 7.5 sacks du quart en jouant seulement 43% des jeux défensifs. Ainsi, maintenant un partant pour cette jeune défensive, son nombre de sacks devrait grimper.

Prédiction: Même si les lignes offensives savent qu’il est la seule menace provenant du périmètre, il sera capable d’emmener le quart-arrière au sol au moins une dizaine de fois.


Saints de la Nouvelle-Orléans

Marcus Davenport, DE, 24 ans

Jusqu’à présent, Davenport n’a pas encore justifier la décision des Saints de transiger 2 choix de première ronde et un choix de 5e pour le sélectionné au 14e rang. Cependant, 2020 pourrait être l’année où Davenport donne raison à l’organisation.

Il se retrouve à l’opposé du All-Pro Cameron Jordan et parmi les 11 partants de l’une des meilleures défensives de l’histoire des Saints. Si il devient plus constant, il a le potentiel d’un futur Pro Bowler.

Prédiction: Davenport accumulera près de 10 sacks du quart et propulsera la défense des Saints dans la catégorie élite. Il pourrait même décrocher une première participation au Pro Bowl.


Buccaneers de Tampa Bay

Ke’Shawn Vaughn, RB, 23 ans

À moins d’être partisan des Bucs ou des Commodores de Vanderbilt, vous n’êtes fort probablement pas familier avec le porteur de ballon recrue Ke’Shawn Vaughn, mais ceci ne sera pas pour longtemps.

Oui, il rejoint un groupe qui inclut Leonard Fournette, Ronald Jones et LeSean McCoy, mais il pourrait bel et bien sortir son épingle du jeu. Il est le seul porteur de ce groupe qui pose une menace aux défenses adverses en tant qu’option dans le jeu passe.

Prédiction: Je ne m’attends pas nécessairement à ce qu’il devienne une étoile dans la NFL, mais sachant que Tom Brady aime lancer à ses porteurs, il sera sans doute un morceau important dans l’attaque explosive des Bucs, surtout en fin de saison. J’anticipe donc une saison à la Danny Woodhead. C’est à dire, environ 300 verges au sol et 300 verges par la passe.


OUEST

Cardinals de l’Arizona

Kyler Murray, QB, 22 ans

L’année dernière, Kyler Murray a amassé 3722 verges et 20 touchés par la passe et 544 verges et 4 touchés par la course, ce qui lui a permis de décrocher le titre de recrue offensive offensive l’année. Cette année, après l’acquisition de l’excellent DeAndre Hopkins, les attentes sont élevées en Arizona pour le produit d’Oklahoma. Mais peut être pas assez élevées.

Maintenant derrière une ligne offensive remaniée, Murray aura le temps de the laisser les concepts se développer avant de prendre une décision avec le ballon. Et une fois qu’une brèche se forme dans la protection, Murray pourra faire aller sa magie et s’évader de ses adversaires.

Le talent entourant le quart-arrière de deuxième année est incroyable: DeAndre Hopkins, Larry Fitzgerald, Christian Kirk, Kenyan Drake, Andy Isabella, Hakeem Butler. Ceci facilitera sans doute l’accomplissements de ses ambitions. Son succès sera toutefois largement dépendant des tactiques de Kliff Kingsbury. Mais considérant que l’entraîneur chef de 40 ans a prouvé à ses sceptiques qu’il était capable de s’adapter en transitionnant d’une attaque Air Raid à une attaque sol, Murray est entre bonnes mains.

Prédiction: Murray sera candidat au titre de MVP et mènera les Cardinals à une première participation aux séries éliminatoires depuis 2015. Il lancera pour environ 4000 verges et il courra pour un autre 500.


Rams de Los Angeles

Leonard Floyd, EDGE, 27 ans

Depuis son arrivée dans la NFL, Floyd n’a été rien d’autre qu’une déception pour les Bears. En fait, il a régressé d’année en année et il n’a jamais dépassé le plateau des 7 sacks. Mais son sort avec les Rams pourrait s’avérer différent.

À LA, il rejoindra le visage familier du coordonateur défensif Brandon Staley, qui a été l’entraîneur des secondeurs pendant deux saisons à Chicago. Donc confortable avec le système, il aura également plus d’opportunités de se rendre au quart-arrière à cause du chaos créé par Aaron Donald. En effet, Donald à lui seul est capable de forcer les quart-arrières de quitter leur pochette. Donc, si Floyd demeure fougueux, il sera toujours en bonne position pour récolter les fruits du travail de son coéquipier.

Prédiction: Leonard Floyd connaîtra la meilleure saison de sa carrière. Un peu comme Dante Fowler l’a fait l’an dernier, je vois l’ex-Bear amasser une douzaine de sacks du quart.


49ers de San Francisco

Jerick McKinnon, RB, 28 ans

En raison de deux opérations au genou, Jerick McKinnon n’a pas encore enfilé l’uniforme des Niners même s’il a rejoint l’organisation en mars 2018. Il est donc tombé dans l’oubli pour la majorité du publique. Cette année, toutefois, on pourrait le voir pour la première fois en rouge et or.

On entend de belles choses provenant de San Francisco à son égard. Il est supposément encore rapide et agile ce qui est une bonne nouvelle pour l’ancien Viking. De plus, Kyle Shanahan adore utiliser trois porteurs de ballon. Ainsi, avec l’échange qui envoie Breida à Miami, McKinnon risque d’avoir un rôle important cette année, particulièrement en tant que receveur hors du champ arrière.

Prédiction: McKinnon n’est pas le même style de porteur que Breida. Ainsi, il ne sera pas utilisé de la même manière. Il sera moins une menace au sol, mais plus comme receveur. Je m’attends donc à ce qu’il amasse environ 400 verges au sol et 300 par les airs.


Seahawks de Seattle

D.K. Metcalf, WR, 22 ans

En 2019, Metcalf a été l’une des meilleures recrues à la position de receveur. Incluant les éliminatoires, il a capté 69 passes pour 1119 verges et 8 touchés. Le plus impressionnant est sa moyenne de 16.2 verges par réception, ce qui fait de lui une des cibles les plus efficaces en zone profonde. Ce qui est encore plus encourageant est sa progression au cours de la saison. En Janvier il était une joueur supérieur à celui qu’il était en début de saison.

Plus expérimenté et ayant développé un bon rapport avec Russell Wilson, Metcalf pourrait connaître une saison monstre. Peu importe qui s’aligne en face de lui, il aura un avantage physique. Reste à voir s’il pourra continuer à améliorer sa technique.

Prédiction: D.K. terminera dans le top 10 en verges par voie de réception avec plus de 1100 verges. Il étira les tertiaires ce qui créera des opportunités pour Tyler Lockett et Phillip Dorsett. Il participera également à son premier Pro Bowl.

Default image
Adam Bell

Alleyop360Attitude Football