Ron Rivera a peur de Kyler Murray

Malgré une victoire surprenante la semaine dernière face aux Eagles de Philadelphie, l’entraîneur-chef de l’Équipe de Washington, Ron Rivera, souffre d’anxiété à l’approche de son match du week-end.

Pour l’occasion, il visitera les Cardinals de l’Arizona. La principale source d’inquiétude pour Rivera est, de ses dires, le quart-arrière des Cards, Kyler Murray.

Lors de la première séance d’entraînement de sa troupe en vue de l’affrontement de dimanche, Rivera affirme avoir de la difficulté à préparer son unité défensive à faire face à l’ancien quart de l’Université Oklahama. Selon lui, le joueur de deuxième année est tout simplement insaisissable.

Peut-être est-ce sa petite taille (seulement 5’10 ») qui lui permet d’échapper aux défenseurs, mais il est certain que Murray représente une double menace pour ses adversaires. La semaine dernière, au sol, il s’est établit comme roi et maître face aux champions en titre de la NFC et l’une des meilleures défensives de 2019, les 49ers de San Francisco. Murray a accumulé plus de verges au sol que n’importe quel autre quart-arrière avec un total de 91. C’est seulement deux de moins que des porteurs de ballon comme Josh Jacobs et Adrian Peterson et 30 de plus que son coéquipier Kenyan Drake.

La saison dernière, le tout premier choix de l’encan 2019 de la NFL ne s’est pas particulièrement démarqué comme passeur, mais l’ajout de DeAndre Hopkins à son arsenal en fait une menace évidente par voie aérienne.

Équipé pour l’arrêter

Coach Rivera n’a cependant pas à s’en faire autant. Il peut dormir sur ses deux oreilles en se disant qu’il a quelques bons éléments sous la main pour arrêter K1. Avec le deuxième choix au total lors du repêchage de 2020, l’Équipe de Washington a mis la main sur Chase Young, une brute de 6’5 » et 264 livres d’Ohio State évoluant à la position d’ailier défensif. À ses débuts dans la NFL la semaine dernière, Young a obtenu 1,5 sacs du quart et quatre plaqués en plus de forcer un échappé.

Un match à regarder dimanche dès 16:05 pour voir deux équipes cendrillons du premier week-end à l’oeuvre.

Default image
Frédéric Lamontagne

Alleyop360Attitude Football