Tom Brady et Cam Newton sontincomparables selon N’Keal Harry

Depuis des semaines, les partisans des Patriots de la Nouvelle-Angleterre tentent de trancher à savoir qui aurait été le meilleur quart-arrière pour diriger la présente unité offensive de l’équipe; le légendaire Tom Brady ou le petit nouveau (pas petit) Cam Newton.

Sur les ondes de la radio bostonienne WEEI, on se pose la question chaque jour. Eh bien aujourd’hui, on l’a posée au receveur N’Keal Harry, qui a eu la chance de jouer avec les deux.

À sa deuxième saison seulement dans la NFL, le premier choix de l’équipe en 2019 peut déjà se vanter d’avoir attrapé des ballons de deux grands quart-arrière du football d’aujourd’hui. Mais il est encore difficile pour lui de les départager.

Deux saisons bien différentes

L’ancien de l’Université Arizona State ne peut tout simplement trancher, car les choses ont beaucoup changé pour lui en un an. Il y a un an jour pour jour, Harry était une recrue inscrite sur la liste des blessés. Il s’est joint à l’équipe le 17 novembre seulement. À partir de cette date, il était un jeune receveur sur une équipe blindée de Julian Edelman, Phillip Dorset, et d’un comité de porteurs de ballon productifs. N’Keal Harry a terminé la saison avec 12 réceptions et 105 verges de gain en sept matchs.

En 2020, c’est une autre histoire. En deux matchs seulement, Harry a déjà éclipsé ses statistiques de la saison dernière. Il a déjà 13 réceptions pour 111 verges, dont 72 la semaine dernière contre les Seahawks de Seattle. Ses responsabilités au sein de la formation sont maintenant plus importantes. Harry est le deuxième receveur en importance dans la formation, derrière Julian Edelman. En fait, dire qu’il est deuxième est une simple question hiérarchique, car, dans les faits, Edelman et Harry ont été ciblé par Newton au même nombre de reprises au cours des deux premiers matchs de la saison, soit 18, et ont le même nombre de réceptions, 13.

Donc, Brady ou Newton? Je mets un petit deux que Harry a plus de plaisir à jouer avec Cam.

Fantasy : une belle option dans les ligues PPR

Pour les amateurs de Fantasy, Harry est à surveiller, mais pas dans toutes les ligues. Bien qu’il se compare à Edelman au niveau des réceptions, il a à peine la moitié des verges de ce dernier (111 contre 236). Dans une ligue standard, c’est donc un FLEX qui vous donnera quelques points par semaine au mieux. Si toutefois vous jouez dans une ligue qui donne un point par réception, ça commence à être plus intéressant, surtout si ses huit réceptions de la semaine dernière deviennent une habitude.

Image par défaut
Frédéric Lamontagne
Publications: 41