Adam Gase ne jouera pas son poste d’entraîneur-chef à Thursday Night Football

Ça va mal pour les Jets de New York. Et j’y vais doucement quand je dis ça. La formation d’Adam Gase est, selon l’opinion populaire au travers la ligue, la pire formation de toute la NFL. Un fiche de 0-3, mais surtout un manque de talent flagrant à pratiquement toutes les positions.

Avec tout ça, on pourrait croire que l’emploi de Gase sera mis en danger ce soir, alors que les Jets accueillent les Broncos de Denver à Thursday Night Football. Ce ne serait pas le cas, selon Ian Rapoport de NFL Network.

Plus tôt cette semaine, une information selon laquelle les Jets seraient déjà en contact avec les agents de d’autres potentiels entraîneurs-chefs a émanée. L’organisation a rapidement contredit les propos, stipulant que Gase était l’homme de la situation.

Les Jets croient qu’il serait contreproductif de mettre leur coach à la porte et que les effets seraient négatifs sur la progression du jeune quart-arrière de l’équipe Sam Darnold.

Eh ben… Quand je regarde de quoi cette organisation a l’air depuis l’arrivée d’Adam Gase, j’ai plus l’impression que c’est le fait de le garder qui rend l’équipe contreproductive. Alors qu’on le vend comme un gourou des quarts-arrières et de l’attaque, il nous offre une quantité industrielle de screens et de jeux qui n’ont rien d’extraordinaire. C’était la même chose quand il était à la barre de mes Dolphins à Miami : même lorsqu’il Jay Cutler est venu passer une saison comme quart-arrière, Gase ne tirait aucun avantage de son bras canon.

Adam Gase devrait être congédier et ça fait longtemps que les Jets devraient s’en être rendu compte. Stephen A. Smith d’ESPN l’a déjà qualifié de « perte de temps » pour l’organisation et je ne pourrais pas être plus en accord avec lui.

Default image
Renaud Bourbonnais

Alleyop360Attitude Football