Chase Claypool s’attendait à un rôle limité face aux Eagles

Ce n’est pas tous les jours qu’un joueur de la NFL inscrit quatre touchés dans une rencontre. Encore moins quand ce joueur est une recrue. Encore moins quand cette recrue est canadienne. C’est pourtant ce qu’à fait Chase Claypool des Steelers de Pittsburgh, propulsant son équipe à la victoire par la marque de 38-29 face aux Eagles de Philadelphie.

En entrevue avec ProFootballTalk après la rencontre, la sensation du moment dans le monde du football y est allé d’une drôle de confidence : il ne s’attendait pas du tout a occupé un rôle important dans cette rencontre.

Ce qui a fait la différence, c’est que son coéquipier Diontae Johnson est tombé au combat en première demie. Claypool savait que c’était l’occasion parfaite pour élever son jeu d’un cran, et c’est ce qu’il a fait. Il espère avoir fait peur aux autres équipes et les convaincre de doubler la couverture sur lui lors des prochains matchs des Steelers. De cette façon, il aurait un impact constant sur le jeu.

Questionné à savoir si le fait de ne pas avoir été sélectionné avant le 49e rang du dernier repêchage était une source de motivation pour lui, Claypool a répondu à l’affirmative. Il adore marquer contre les équipes qui l’ont ignoré. Les Eagles sont un bon exemple, eux qui ont choisi le receveur Jalen Reagor en première ronde. Reagor a obtenu du temps de jeu extrêmement limité depuis le début de la saison en raison de blessures.

La nouvelle vedette des Steelers a d’ailleurs profité de son moment de gloire pour y aller de quelques publications cocasses sur les réseaux sociaux. La première faisant référence au dépanneurs 7/11, qui ont la réputation de toujours être ouverts, comme lorsque Ben Roethlisberger (#7) lui lance le ballon en sa direction ( Claypool porte le #11).

La deuxième est un clin d’œil à Tom Brady, qui avait levé quatre doigts dans un élan de confusion sur un quatrième essai en fin de match jeudi soir.

En plus de ses quatre touchés hier, Claypool a capté sept ballons et a accumulé 110 verges par voie de réception.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1104