DeAndre Hopkins accusé d’avoir envoyé promener une caravane de Donald Trump

Le receveur de passe des Cardinals de l’Arizona DeAndre Hopkins aurait montré ses doigts du milieu à une caravane de supporteurs de l’actuel président des États-Unis Donald Trump avant son match du dimanche soir face aux Seahawks de Seattle selon ce que rapporte TMZ.

Vers 13h30, Hopkins était à bord de sa Ferrari et a tenté des manœuvres dangereuses qui auraient pu renverser les véhicules des partisans de Trump en question selon un utilisateur de Twitter. Il les a ensuite insulté en leur montrant ses doigts du milieu.

Mon fils de huit ans était dans un des véhicules que tu tentais de faire basculer alors que tu interrompais le train de Trump à Phoenix et que tu tentais de créer un accident. Tu es une ordure. Fais tes affirmations politiques, mais tu mets à risque la vie des gens.

Plusieurs personnes présentes lors de ce rassemblement affirment que Hopkins a vraisemblablement mis à risque la vie de plusieurs personnes dimanche et certains étaient appeurés par la situation qui aurait pu créer un drame important.

TMZ a tenté de rejoindre le joueur étoile des Cardinals, mais il ne leur a toujours pas répondu. L’organisation de l’Arizona n’a pas non plus émit de commentaires à l’endroit de la situation.

Cet incident n’a pas semblé perturber Hopkins lors de la victoire des siens face aux Seahawks, lui qui a récolté 103 verges en plus d’atteindre la zone des buts une fois.

Le receveur de 28 ans pourrait avoir des problèmes avec la NFL en raison de ces actions. Il a été très impliqué récemment dans le mouvement Black Lives Matter et les idéologies de Trump n’appuient pas du tout ce mouvement, ce qui expliquerait grandement pourquoi celui-ci a agi ainsi.

Image par défaut
Jérémie Lussier
Publications: 291