Le propriétaire des Texans voulait échanger DeAndre Hopkins

Lorsque les Texans de Houston ont indiqué la porte de sorti à Bill O’Brien cette semaine, plusieurs amateurs de football ont poussé un soupir de soulagement. C’est que l’ancien DG et entraîneur-chef de l’équipe avait pris tellement de mauvaises décisions au cours des derniers mois que les gens réclamaient son départ.

Une de ces décisions ridicules, la pire diront certains, était d’échanger DeAndre Hopkins aux Cardinals de l’Arizona en retour de David Johnson et d’un choix de deuxième ronde. Amener à commenter sa décision avec rétrospective cette semaine après son congédiement, O’Brien a dit qu’il aurait pris la même décision et que c’était un problème à l’interne qui l’avait forcé à appuyer sur la gachette.

Hier, le propriétaire des Texans, Cal McNair a pu clarifier la situation sur les ondes de Sports Radio 610. Il dit être en accord à 100 % avec la décision d’O’Brien de se départir de son receveur étoile parce que les Texans avaient deux énormes contrats en tête : celui de Laremy Tunsil, le bloqueur à gauche de l’équipe (que le propriétaire a qualifié de top-5 à sa position dans la NFL) et celui qui allait être signé (c’est maintenant chose faite) par Deshaun Watson. Il a rappelé à tout le monde que les Texans ont présentement la plus haute masse salariale de la ligue et juge que l’équipe n’aurait pas pu donner à Hopkins l’augmentation salariale qu’il demandait.

Hopkins s’est finalement entendu sur les termes d’une prolongation de contrat qui lui garanti 42,75M$ avec les Cardinals.

Hopkins a entendu ces commentaires et y est allé d’une réponse sur Twitter. Le tweet en tant que tel a été supprimé par la suite, mais plusieurs personne en avait fait une capture d’écran avant.

D-Hop dit ne jamais avoir demandé un nouveau contrat au Texans et qu’il voulait seulement retravailler le sien pour avoir une légère augmentation. Il ajoute que le propriétaire (qu’il a appelé Kyle plutôt que Cal) ne lui a jamais répondu après qu’il l’ait remercié à son départ vers l’Arizona. Il a conclu en disant qu’il était maintenant très heureux avec les Cardinals.

C’est donc dire qu’on ne peut pas blâmer (du moins, pas complètement) Bill O’Brien sur celle-là. Pour les décision concernant Jadeveon Clowney et les choix au repêchage de l’équipe, c’est (peut-être) une autre histoire par contre…

  • Les Titans du Tennessee ont reçu deux nouvelles tuiles sur la tête ce matin. Deux nouveaux tests positifs à la COVID-19 pour l’équipe.
Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1179