Les joueurs ne sont pas satisfait du travail des entraîneurs à Dallas

Après une autre défaite décevante lundi soir, rien ne va plus chez les Cowboys de Dallas. Les joueurs y sont même allés d’insultes envers leurs entraîneurs, affirmant que ceux-ci « ne sont pas bons à leur travail » et qu’ils « manquent complètement de préparation. »

La défaite face aux Cardinals par la marque de 38-10 marquait leur quatrième revers de la saison, ce qui pousse leur fiche à 2-4. Malgré cette fiche médiocre, Dallas se retrouve au sommet de la division Est de la NFC, tout juste devant les Eagles de Philadelphie, les Giants de New York et la Washington Football Team.

Il n’y a pas toutefois que les entraîneurs à blâmer pour leurs récentes déboires. En effet, la blessure de Dak Prescott n’aide pas l’équipe puisqu’il était la pierre angulaire des Cowboys durant les quatre premiers matchs de la saison amassant au moins 450 verges par la passe lors de trois de ces quatre duels. D’un autre côté, le porteur Ezekiel Elliott connait une saison affreuse, lui qui n’a toujours pas connu un seul match avec plus de 100 verges au sol et qui totalise cinq échappés qui ont coûté cher à l’équipe. Deux de ces cinq pertes de ballon ont eu lieu hier et les Cardinals ont profité de ces cadeaux pour creuser l’écart.

La ligne offensive des Cowboys nous a aussi habitué à du jeu de haut calibre, mais hier, elle n’était pas de taille face à la défense de l’Arizona. En raison de cette lacune au niveau de la protection, Andy Dalton s’est souvent retrouvé en situation de pression. Dalton a tout essayé, mais lorsque l’entraîneur te fait réaliser 54 tentatives de passes en une rencontre, tu finis rapidement par manquer d’idées. Il a toutefois complété 34 de ses 54 passes, ce qui n’est pas mal du tout pour un quart-arrière remplaçant.

La défense non plus n’est pas sans reproches, puisqu’elle a accordé 38 points face à une équipe qui n’a jamais dépassé les 31 points en une rencontre cette saison, sans oublier que les Cardinals ont affronté les Jets de New York et la Washington Football Team sans marquer autant.

Il n’est donc pas fou de dire que pour l’instant, rien ne va à Dallas et il ne serait pas surprenant du tout qu’il y ait de nombreux changements aux différents postes d’entraîneurs. C’est donc dire que Mike McCarthy, qui amorçait sa première saison à la barre des Cowboys, se retrouve déjà dans l’eau chaude, seulement six matchs après ses débuts.

Qu’en pensez-vous? Croyez-vous que le problème des Cowboys vient des entraîneurs, des joueurs ou bien des deux côtés?

Image par défaut
Jérémie Lussier
Publications: 331