NCAA : Faits saillants de la semaine #5

Après cinq semaines d’activités dans la NCAA, une chose est claire : les surprises seront nombreuses cette année. En effet, pour un deuxième weekend consécutif, plusieurs programmes majeurs se sont inclinés et ont causé du mouvement dans le top 25 de l’Associated Press. Voici donc quelques faits saillants d’un autre samedi mouvementé.

Le Big 12 continue d’être imprévisible

C’est maintenant presque certain : les Sooners de l’Oklahoma ne seront pas des séries éliminatoires cette année après deux participations consécutives. En effet, la troupe de Lincoln Riley s’est fait surprendre pour une deuxième semaine de suite alors que leur défaite de 37-30 aux mains d’Iowa State marque la première fois depuis 2016 qu’Oklahoma perd plus d’un match en saison régulière. Avec une fiche de 1-2, les Sooners sont maintenant exclus du top 25 de l’Associated Press et chose certaine, la saison s’annonce longue si le quart-arrière Spencer Rattler ne règle pas ses problèmes de revirements :

Malheureusement pour les espoirs de séries du Big 12, les Longhorns du Texas n’ont pas su profiter des difficultés d’Oklahoma pour prendre les commandes de la conférence. En effet, la formation du Texas a perdu sa fiche parfaite aux mains de TCU, laissant les partisans avec une conclusion évidente : les équipes du Big 12 vont s’entretuer toute la saison et personne ne finira avec une fiche reluisante.

Le duo « Kyle to Kyle » ne peut être arrêté

Les Gators ont été un peu moins convaincants cette semaine mais une chose n’a pas changé : le duo Kyle Trask – Kyle Pitts fait des ravages. La formation de la Floride continue d’avoir des problèmes du côté défensif du ballon, c’est pourquoi Georgia a grimpé au 3e rang du top 25 pendant que les Gators glissent au 4e rang malgré une victoire de 38-24. Ceci dit, la formation de la Floride ne sera pas arrêtée tant et aussi longtemps que leur offensive ne sera pas freinée, et la tâche s’annonce difficile puisque le quart Kyle Trask et l’ailier rapproché Kyle Pitts jouent tous les deux à un niveau de calibre Heisman :

Lane Kiffin signe sa première victoire avec Ole Miss

Le charismatique génie offensif Lane Kiffin amorçait sa deuxième semaine en tant qu’entraîneur-chef des Rebels d’Ole Miss après une cuisante défaite aux mains des Gators de la Floride le weekend dernier. Ole Miss s’est relevé de manière spectaculaire en causant une surprise contre Kentucky dans un véritable festival offensif : victoire de 42-41 en prolongation et une première célébration pour Kiffin. L’espoir Elijah Moore a d’ailleurs connu une autre performance remarquable (10 réceptions, 92 verges et 1 touché), solidifiant son statut parmi les meilleurs receveurs disponibles lors du prochain repêchage de la NFL.

Bo Nix et Auburn redescendent sur terre

Le quart-arrière de deuxième année Bo Nix avait été excellent lors de sa première sortie la semaine dernière avec une performance quasi-irréprochable face à Kentucky. La troupe d’Auburn est toutefois redescendu sur terre assez rapidement alors que les Bulldogs de Georgia, maintenant 3e au pays, n’ont fait qu’une bouchée des Tigers et de Bo Nix, lui qui n’a complété que 51,2% de ses passes pour 177 verges, aucun touché et une interception en route vers un revers par la marque de 27-6.

L’offensive d’Alabama est entre bonnes mains

Plusieurs questions entouraient le Crimson Tide de l’Alabama cette saison après les départs de Tua Tagovailoa, Henry Ruggs et Jerry Jeudy, entre autres. Après deux semaines d’activités dans la SEC, les partisans d’Alabama peuvent se rassurer et les haters devront s’y faire : la machine d’Alabama n’a pris aucun recul avec le quart Mac Jones aux commandes et l’électrique Jaylen Waddle à la position de receveur. En effet, Jones est flamboyant depuis le début de la saison et tout indique que le jeune quart de 22 ans trouvera son chemin vers la NFL lors des années à venir. 435 verges par la passe, 74.1% d’efficacité et 4 touchés pour Jones, dont une passe à Jaylen Waddle qui a mis le feu aux réseaux sociaux dans une écrasante de victoire de 52-24 contre la 13e équipe au pays, Texas A&M.

Bonus : L’espoir Trey Lance lance sa première interception en carrière

Contrairement aux autres quart-arrières qui seront sélectionnées en 1ère ronde du prochain repêchage, Trey Lance n’a pas la chance de se faire valoir cette année alors que la Division 2 de la NCAA ne tient pas de saison en raison de la COVID-19. Lance et les Bisons de North Dakota State avaient toutefois une seule partie à l’horaire cette saison : un showcase contre Central Arkansas, non diffusé et seulement ouvert aux dépisteurs. Bref, Trey Lance avait plus de chances de se nuire que de s’aider avec un seul match sans préparation et ce qui devait arriver arriva : malgré une performance fort respectable, Lance a été victime de sa première interception en 307 passes tentées dans la NCAA. Espérons seulement que la NFL ne surestime pas les résultats de ce match sans importance.

– Mike McCarthy est insatisfait du début de son séjour à la barre des Cowboys et compte remédier à la situation. Dallas présente une fiche de 1-3.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 25