Patriots : acheteurs ou vendeurs à la date limite des transactions?

Les Patriots sont une équipe qui surprend et qui déçoit simultanément. Avant la saison, on ne s’attendait pas à grand chose de la troupe à Bill Belichick, cependant, après une défaite crève-coeur face aux puissants Seahawks et une victoire convaincante en disposant des Raiders, leurs partisans commençaient à rêver à un long parcours en éliminatoires. Ils ont, toutefois, retombé sur Terre après deux défaites consécutives. Donc, qui sont les réels Patriots?

Le résultat de l’affrontement de dimanche face aux 49ers pourra clarifier la situation et il déterminera la stratégie des Patriots sur le marché des transactions.

Si les Patriots perdent face à une version démunie des Niners et tombent à une fiche de 2-4, on pourrait assister à une vente de feu de la part des Patriots. Le plus gros nom qui pourrait quitter Foxborough: Joe Thuney. Le prolifique garde, qui dépanne présentement à la position de centre, joue sous l’étiquette de joueur de franchise à un salaire de 14.8 M$. Lors de la dernière saison morte, Thuney et les Patriots n’ont pas été capable de s’entendre sur un contrat à long-terme et rien n’indique que cette situation changera ce coup-ci. Donc, si l’organisation réalise qu’elle ne sera pas capable de compétitionner en éliminatoires, elle aurait intérêt à donner de l’expérience à de jeunes joueurs comme Michael Onwenu et Justin Herron et de récupérer une partie de la valeur de Thuney. Si les Patriots décidaient de magasiner Thuney, il y aurait beaucoup d’acheteurs. On peut penser à une équipe comme les Eagles qui seraient intéressés.

L’autre scénario est une victoire des Patriots cette fin de semaine. Dans ce cas-ci, les Patriots pourraient devenir des acheteurs. Ils ont besoin d’aide aux positions de receveurs et d’ailier rapproché. N’Keal Harry déçoit depuis sa sélection en première ronde, Julian Edelman a ralenti considérablement, et Damiere Byrd, malgré ses bonnes performances, n’est pas un receveur de premier plan. Quant aux ailiers rapprochés, le fait que Ryan Izzo soit le partant en dit long sur les recrues Devin Asiasi et Dalton Keene.

Donc, quels joueurs pourraient-ils cibler? Bien que plusieurs aimeraient voir Julio Jones dans l’uniforme des Patriots, je ne vois pas Belichick hypothéquer le futur pour mettre la main sur un joueur sur une pente descendante. Je ne vois également pas les Patriots transiger pour John Ross considérant qu’il occuperait un rôle semblable à celui de Byrd. En fait, à la position de receveur, ils ont besoin d’un joueur qui excelle dans la zone intermédiaire, mais qui peut aussi menacer verticalement. Un joueur comme Will Fuller. Les Texans, après leur début de saison désastreux, cherchent à magasiner plusieurs de leurs meilleurs morceaux. Fuller, sur une dernière année de contrat, pourrait être disponibe pour un choix de 4e ou 5e ronde. Ce qui serait un prix raisonable pour les Patriots.

Maintenant, à la position d’ailier rapproché, plusieurs rumeurs envoyaient Zach Ertz en Nouvelle-Angleterre. Cependant, après sa blessure à la cheville, il sera obligé de rester à Philadelphie. Ainsi, le seul autre choix logique semble être David Njoku. Frustré de seconder Austin Hooper, Njoku aurait demandé aux Browns de l’échanger pour une deuxième fois en quelques mois. Les Patriots pourraient ainsi profiter de l’occasion et de mettre la main sur un jeune joueur prometteur pour un choix de 5e ou 6e ronde.

Bref, il serait très surprenant que les Patriots opte pour le statu quo à la date limite des transactions.

Image par défaut
Adam Bell
Publications: 155