Seahawks : suspendu pour un tweet transphobe

L’animateur des matchs des Seahawks de Seattle à la radio, Dori Monson, a été suspendu vendredi par la formation après qu’il ait tenu des propos transphobes sur les médias sociaux. Le controversé animateur a bien évidemment présenté ses excuses depuis, mais le mal était déjà fait.

Alors qu’il regardait le débat entre les candidats au poste de gouverneur de l’État de Washington, l’animateur s’est enflammé sur Twitter lorsque le gouverneur sortant, le démocrate Jay Inslee a déclaré que l’État de Washington se fondait sur la science. Monson a alors gazouillé les mots suivants :

« L’État où je peux aller [au parlement] demain et changer mon certificat de naissance pour dire que je suis une femme née le 10 février 1961. HAHAHAHA »

La publication a évidemment été retirée depuis.

L’homme originaire de Seattle a par la suite subi de nombreuses attaques dans les médias, qu’il qualifie de « révisionnisme » et clame être cité hors contexte.

Surpris que ça ne soit pas arrivé avant

Dori Monson est à l’emploi des Seahawks depuis 2002. Il anime les émissions d’avant-match, de la mi-temps et d’après-match sur la chaîne KIRO-FM, aussi une propriété de l’équipe. De plus, chaque semaine, il anime une émission avec l’entraîneur-chef des Seahawks, Pete Carroll pour parler de la saison en cours. Jusque-là, c’est un animateur sportif normal.

Là où le bât blesse, c’est que Monson est très impliqué politiquement. Il anime une émission quotidienne d’affaires publiques particulièrement connue et appréciée des républicains et partisans du président sortant Donald Trump. Par exemple, sur les ondes, Monson a souvent tenté de délégitimer le mouvement Black Live Matter. En 2018, à la suite du meurtre d’une femme noire par la police, Monson avait simplement blâmé la famille de la victime.

C’est donc particulièrement surprenant que l’animateur n’ait pas été suspendu plus tôt par les Seahawks, alors que la NFL mène présentement une campagne majeure pour l’égalité et la justice aux États-Unis.

Les Seahawks ou Pete Carroll n’ont pas émis plus de commentaires sur la suspension du coloré animateur.

Image par défaut
Frédéric Lamontagne
Publications: 41