Texans : le calendrier ne peut pas expliquer les résultats

Dimanche, Dalvin Cook et les Vikings ont disposé des Texans 31-23 pour gagner un premier match cette saison. Houston rejoint les Jets et les Giants comme les seules équipes s’étant fait livrer quatre revers d’affilés pour amorcer le calendrier; une première depuis 2008 pour eux.

Ce n’est certainement pas le début de saison envisagé pour l’effectif le plus dispendieux de la NFL avec 253,9M$ en obligations contractuelles. Toutefois, certains partisans demeurent optimistes. Ils prétendent que les Texans vont rebondir puisqu’ils ont affronté des adversaires coriaces en début de saison et que le calendrier va s’alléger par la suite. Mais en réalité, ils sont tout simplement mauvais.

Une bonne équipe n’accorde pas six complétions de plus de 20 verges en une rencontre, surtout pas à Kirk Cousins. Une bonne équipe n’échappe pas de dégagements pour redonner la possession à l’adversaire. Une bonne équipe ne doit pas dégager le ballon après les trois premiers jeux d’une rencontre pour la quatrième semaine d’affilée. Bref, quelque chose doit changer à Houston; un sentiment partagé par J.J. Watt.

« C’est déprimant. Je ne sais pas comment le dire autrement. Ce qu’on fait en ce moment ne fonctionne pas. On présente une fiche de 0-4. On doit évidemment faire les choses différemment. Quelque chose doit changer. »

J.J. Watt via PFT

Il y du pain sur la planche à Houston. À l’exception des Chargers en 1992, aucune équipe n’a su se qualifier pour les éliminatoires après avoir perdu ses quatre premiers matchs.

Image par défaut
Adam Bell
Publications: 195