Adrian Peterson croit que la COVID-19 pourrait lui permettre de jouer jusqu’à 40 ans

Âgé de 35 ans, Adrian Peterson défie les lois de la logique pour continuer d’exceller au poste de porteur de ballon au plus haut niveau de jeu possible, la NFL.

Si certains d’entre nous ont peut-être crû que s’en était fini du vétéran lorsque l’Équipe de Washington l’a libéré peu de temps avant le début de la saison, le principal intéressé, lui, s’est retroussé les manches, s’est trouvé un emploi chez les Lions de Détroit et s’est remis à travailler.

Avant le début du duel Texans-Lions cet après-midi, il était le meneur de l’équipe pour les verges au sol avec 289. Il avait également marqué deux touchés (il en a ajouté deux autres en première demie aujourd’hui).

Dans une entrevue accordée à TMZ Sports, l’ancienne gloire des Vikings du Minnesota a soulevé la possibilité que la présente pandémie l’aide à mieux performer et qu’elle pourrait lui permettre de prolonger sa carrière.

L’explication est simple, le fait qu’il n’y ait pas eu d’activités d’entre saison pour les joueurs et que les camps d’entraînement aient été limités en contacts font en sorte que son corps a moins été taxé que lors des saisons précédentes.

Tel que mentionné dans l’article ci-dessus, Peterson avait déclaré à TMZ Sports, durant la saison morte, qu’il aimerait jouer un autre quatre ans avant d’accrocher ses crampons. Il considère maintenant que les économies fait sur son corps pourraient lui permettre d’en ajouter une cinquième.

Ça fait déjà 14 ans qu’AP nous gâte avec des courses spectaculaires. Il est le Derrick Henry de la dernière génération et nous profiterons de chaque moment de football supplémentaire qu’il pourra nous donner.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1104