Antonio Brown aurait détruit une caméra de sécurité avant de rejoindre les Buccaneers

Selon ce que rapporte le Miami Herald, le receveur de passe Antonio Brown est accusé par la police d’avoir détruit une caméra de sécurité et d’avoir lancé une bicyclette sur un abri de garde de sécurité dans la communauté clôturé où il réside. Les événements ont eu lieu quelques jours avant que celui-ci rejoigne les Buccaneers de Tampa Bay.

L’incident aurait eu lieu le 15 octobre dernier, soit quelques jours avant la fin de sa suspension de 8 rencontres de la NFL et sa signature avec les Bucs le 27 octobre. La police affirme qu’elle détient assez de preuve pour prouver le délit de Brown, mais le président de la communauté n’a pas voulu porter plainte contre le receveur par peur qu’il se venge contre les employés.

Brown aurait commis l’acte lorsqu’un de ses invités s’est vu l’entrée refusée aux barrières de la communauté. Selon les règles de la municipalité, si un invité veut entrer, le propriétaire l’ayant invité doit venir le chercher à l’entrée, ce que Brown n’a pas fait. Il a été frustré par les règles et le garde de sécurité qui lui expliquait pourquoi il devait venir chercher son invité. Une fois arrivé à l’entrée de la communauté, c’est à ce moment que Brown a lancé sa bicyclette sur la cabine de sécurité et a détruit la caméra.

En plus de ces deux accusations, la gérante de la communauté a dévoilé à la police que le joueur des Buccaneers est entré dans son bureau et lui a crié dessus en plus de détacher des affiches du mur et de les jeter par terre.

Les Buccaneers déclarent être au courant de l’incident, mais qu’ils ont mis les choses au clair avec Brown lors de sa signature : ils ne veulent plus qu’il se crée de nouveaux problèmes. Pour l’instant, tout semble bien se passer.

Bien que tout se passe comme prévu pour l’instant, Antonio Brown nous a habitué à l’imprévisible et un autre problème pourrait encore refaire surface à tout moment.

Image par défaut
Jérémie Lussier
Publications: 331