Bill Belichick : « On a fait les gros jeux »

La victoire des Patriots de la Nouvelle-Angleterre face aux Cardinals de l’Arizona par la marque de 27-20, hier, ne s’est pas faite dans l’élégance. Cam Newton a à peine complété neuf de ses 18 passes et n’a récolté que 130 verges totales.

À quel point est-ce que tout cela inquiète Bill Belichick? Disons que le pilote des Pats est simplement heureux que son équipe soit sortie vainqueur.

Belichick a été questionné à savoir comment il explique qu’une si faible performance de son quart-arrière se traduise en victoire contre une bonne équipe, particulièrement après une performance sensationnelle de Cam lors de la semaine précédente dans un revers subi aux mains des Texans de Houston. Selon lui, la clé réside dans les gros jeux qui ont été réalisés aux moments clés.

On peut notamment penser à cette course de Newton bonne pour 14 verges en fin de match, dimanche, qui s’est conclu avec une punition pour rudesse, gracieuseté du secondeur recrue Isaiah Simmons (Cardinals). Le jeu a donné l’occasion aux Pats de se sauver avec la victoire sur un placement.

En vertu de cette victoire, la Nouvelle-Angleterre (5-6) peut se permettre d’encore rêver aux éliminatoires. Il y aura toutefois beaucoup de travail à faire, parce que les Dolphins, les Raiders, les Colts, les Browns et les Ravens les devancent tous au classement pour une place de Wild Card.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1179