La NFL relance le débat sur le concept d’une ville-bulle en séries

Après avoir hésité depuis le début de la saison sur la formation ou non d’une ou de plusieurs villes bulles pour les séries éliminatoires du mois de janvier, la NFL pourrait en être arrivé à une décision formelle. Après tout, ce pourrait être la meilleure décision à prendre dans la situation actuelle.

Comme on l’a vu dans les autres grandes ligues, dont la LNH, la NBA et la MLB, le concept de bulles dans un certain nombre de villes a fonctionné. Adam Sills, médecin-en-chef de la NFL, a parlé de ce sujet à l’émission Today, avec Craig Melvin, en mentionnant qu’il était nécessaire que la ligue évalue toutes les éventualités possibles.

« Toutes les options demeurent sur la table. […] Nous avons été constamment en communication avec les autres ligues majeures, » a dit M. Sills. « Il y a certainement des pours et des contres des deux côtés. Il y a des risques et des bénéfices. On est toujours en train de réduire de double les protocoles intensifs pour chacune de nos équipes. […] On a certainement confiance en nos étapes, et on va devoir assurer une bonne gestion au cours des prochaines semaines pour prendre la meilleure décision une fois en janvier. »

Cependant, la bulle ne serait pas obligatoire une fois les éliminatoires amorcés. Y aura-t-il des équipes qui ne voudront pas se prêter à la règle et qui s’opposeront à la décision de la ligue, si bulle il y a? Les joueurs le feront-ils?

Toutes ces questions et bien d’autres devront bien sûr être prises en considération dans la décision de la ligue. Elle devra également bien sûr trouver un lieu fixe pour jouer ses parties, idéalement dans le sud puisque les stades du nord ne sont pas tous équipés pour recevoir des matchs en plein hiver.

On sait que la bulle de la NBA a eu lieu à Orlando et au baseball, conjointement entre Dallas et Los Angeles (pour les séries seulement). Cette saison, le match du Super Bowl est d’ailleurs prévu d’être disputé au Raymond James Stadium, de Tampa Bay.

Le seul problème qui persiste toujours reste celui de la convention collective. Il sera intéressant de voir le point de vue des deux parties – la ligue et les joueurs – sur un accord entre les coûts d’un séjour prolongé à l’hôtel. D’autres détails, nommément les revenus de télévision, seront aussi à prendre en considération.

Image par défaut
Daniel Birru
Publications: 182