Mark Sanchez vient à la défense de Sam Darnold

Lorsqu’on parle football, rien ne va cette année à New York. Alors que plus de 50 % de la saison régulière est écoulée, les Jets semblent s’enligner pour suivre les traces des Browns de 2017, qui ont perdu chacune de leurs rencontres. Si plusieurs blâment leur jeune quart-arrière, un homme qui a déjà occupé le poste est venu à sa défense.

Mark Sanchez, quart des Jets entre 2009 et 2013 a avoué comprendre la situation dans laquelle Sam Darnold est actuellement contraint d’évoluer. De passage au podcast Gang’s All Here, Sanchez s’est remémoré ses premières années dans la NFL et a offert un point de vue intérieur de ce que c’est que de subir de la pression en tant que jeune joueur important dans un marché comme New York.

Selon lui, l’effectif courant de la formation ne permet en aucun cas à un meneur offensif de prospérer.

« Ce n’est pas un vrai groupe de vétéran, ce ne sont pas des gars qui jouent ensemble depuis longtemps et il n’y juste pas un alignement gagnant qui peut se dérouiller ou encore utiliser son talent et compléter des jeux. »

– Mark Sanchez

Cet alignement, pour ne pas être gagnant, ne l’est simplement pas du tout en 2020. Avec neuf rencontres derrière eux, les Jets présentent un dossier atroce de 0-9. Et selon celui qui a anciennement porté leurs couleurs, ça ne permet pas à un jeune de se développer.

« Il y a tellement d’incertitude que c’est presque impossible pour un quart-arrière d’avoir du succès avec toutes ces circonstances. »

– Mark Sanchez, en parlant des Jets et de Sam Darnold

En six départs à sa troisième saison chez les professionnels, le troisième choix du repêchage de 2018 compte à son nom 112 passes complétées sur 191 tentatives, pour 1 045 verges, 3 touchés et 6 interceptions. C’est le vétéran Joe Flacco qui a été appelé sur le terrain lors des trois autres occasions.

Default image
William Thériault

Alleyop360Attitude Football