Marquez Valdes-Scantling ciblé par des menaces de mort

Les Packers l’ont échappé hier après-midi à Indianapolis. Alors qu’ils menaient par 14 points à la mi-temps, ils ont vu Philip Rivers et les Colts remonter la pente et, finalement, l’emporter en prolongation par la marque de 34-31.

Pas que Green Bay n’ait pas eu la chance de toucher au ballon lors de la période supplémentaire. Le problème, c’est que le receveur Marquez Valdes-Scantling a été victime d’un revirement profondément dans son territoire. Il ouvrait ainsi la porte aux Colts, qui n’ont pas raté l’occasion de fermer les livres.

Voyez le jeu en question dans la publication ci-dessous.

Si les partisans des Packers ont raison d’être déçus du résultat du match, ce que certains ont fait à la suite de l’erreur de Valdes-Scantling est inacceptable. Des menaces de mort ont été envoyé au receveur via les médias sociaux. Le principal intéressé a publié un message à ses détracteurs sur Twitter, mentionnant ne pas être affecté par les propos et que ses coéquipiers le soutiennent malgré le fait qu’il leur ait coûté la rencontre.

Parfois, je me demande à quel point je devrais être frustré pour envoyer des menaces de mort à un athlète ou à quiconque offre une performance devant moi. Comment est-ce qu’on se rend là? Il doit y avoir un bobo ailleurs, non? Un problème de confiance en soi, peut-être…

Content de voir que le gars n’est pas (trop) affecté par les commentaires. Des histoires comme celle-là peuvent rapidement venir jouer entre les deux oreilles de celui qui se fait menacer.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1104