NCAA : les matchs à surveiller ce week-end

Après la SEC en septembre et le BIG 10 en octobre, voilà que la Conférence PAC-12 fait son retour ce week-end. En effet, malgré l’annulation de plusieurs matchs d’ouverture en raison d’une quantité de cas de COVID-19, quelques équipes du PAC-12 feront leur entrée en scène samedi et les auditeurs seront nombreux pour cette lever de rideau. Bref, la table est mise pour un gros week-end dans le circuit universitaire américain et vous ne voudrez pas manquer les affrontements suivant.

Florida (8) vs Georgia (5)

Les partisans des deux équipes l’attendaient avec impatience et le moment est enfin venu pour l’annuelle rencontre entre ces deux ennemis jurés. En effet, la rivalité entre les Gators et les Bulldogs est l’une des plus historiques de la NCAA et l’édition 2020 devrait nous offrir un classique instantané alors que les deux adversaires figurent dans le top 10.

La bataille à surveiller sera principalement celle qui oppose l’offensive des Gators à la défensive des Bulldogs, deux des meilleures unités de la NCAA. En effet, la formation de la Floride a marqué plus de 40 points lors de trois de ses quatre parties cette saison, un total qui garantirait pratiquement une victoire contre la faible offensive des Bulldogs. Ceci dit, Georgia sera la meilleure défensive affrontée par les Gators cette saison, ce qui vient compliquer la tâche de Kyle Trask et ses Gators.

Michigan (23) vs Indiana (13)

Reconnue comme étant une école de basketball dans la culture populaire, l’Université de l’Indiana en surprend plus d’un cette année avec un départ de deux victoires en autant de matchs. Après des gains face à Penn State et Rutgers, les Hoosiers auront l’occasion de faire taire les critiques contre Michigan puisque c’est là que nous verrons si l’offensive d’Indiania peut survivre contre une défensive débordant de futurs joueurs de la NFL. Bref, attendez-vous à un match énergétique et serré entre ces deux équipes qui ont beaucoup à prouver.

Stanford vs Oregon (12)

En raison de l’annulation de deux duels importants dans le PAC-12, l’affrontement entre Stanford et Oregon sera la tête d’affiche du week-end pour la Conférence du Pacifique. En effet, ces deux programmes historiques croiseront le fer en soirée et les auditeurs seront nombreux, mais reste à savoir si les Cardinals de Stanford peuvent tenir le coup avec un nouveau quart-arrière contre Oregon et leur machine remplie de talent de niveau NFL. De ce fait, il sera intéressant de garder un œil attentif sur le plaqueur à gauche d’Oregon Penei Sewell qui sera probablement parmi les 10 premiers joueurs repêchés lors du prochain encan de la NFL.

Clemson (1) vs Notre Dame (4)

C’est malheureusement sans Trevor Lawrence (COVID) que Clemson amorcera le plus gros match de son calendrier de saison régulière. En effet, les deux équipes invaincues se battront pour la première place de la Conférence ACC et possiblement pour une place en séries. Heureusement pour les Tigers, le quart DJ Uiagalelei s’est montré excellent en relève de Lawrence et il serait surprenant de le voir handicaper son équipe malgré la férocité de la défensive de Notre Dame. Un duel à surveiller entre deux espoirs convoités : le porteur de ballon étoile de Clemson Travis Etienne qui fait face à un gros défi contre le front défensif des Irish, incluant le secondeur vedette Jeremiah Owusu-Koramoah.

BYU (9) vs Boise State (21)

Ces deux universités ne vous sont peut-être pas familières mais faites moi confiance, vous ne voudrez pas manquer ce match vendredi soir. En effet, les Cougars de BYU sont toujours invaincus en 7 matchs cette saison, et ce, en grande partie grâce aux prouesses du quart-arrière Zach Wilson. Wilson est en train de se faire un nom dans les cercles de repêchage de la NFL et quoi de mieux qu’un match le vendredi soir aux heures de grande écoute pour étoffer sa candidature!

De l’autre côté du ballon, Boise State ont eux aussi une fiche parfaite, mais seulement en deux matchs. Leur offensive est tout feu tout flamme jusqu’à maintenant et bien qu’ils n’aient pas encore affronté une défensive du calibre de BYU, les Broncos ont tout ce qu’il faut pour donner du fil à retordre à leurs adversaires et possiblement jouer les trouble-fête.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 24

Alleyop360Attitude Football