Chazz Surratt : de quart-arrière à secondeur

On sait tous que la position la plus prisée au football, c’est bien celle du quart-arrière. Ce sont sur ces joueurs que repose une grande partie du jeu la plupart du temps, et c’est lui que l’on voit distribuer le jeu sur le terrain. Par contre, si c’est la position de rêve pour plusieurs jeunes joueurs de football, ce n’a pas été celle de Chazz Surratt, des Tar Heels de l’Université North Carolina.

Revenons un peu à l’arrière : Surratt a fait son école secondaire à East Lincoln, à Denver, en Caroline du Nord, où il était quart-arrière. Et pas n’importe lequel : il était prédestiné à devenir l’un des meilleurs dans la NFL. Il a été sélectionné deux fois sur la première équipe de l’Associated Press de l’état.

Il a par la suite conservé sa position de QB durant ses deux premières années avec les Tar Heels, où il a généralement été partant. Il a toutefois été ralenti par des blessures lors de son parcours, et a manqué certains matchs durant sa deuxième année avec l’équipe.

C’est au début de sa troisième saison collégiale que Surratt a décidé d’effectuer le changement vers la position de secondeur, et il ne l’a pas regretté. Il a connu une bonne saison, couronnée par une sélection à la première équipe d’étoiles de la Atlantic Coast Conference, à la position de secondeur.

C’est durant l’automne de 2018 que Surratt a pris cette décision, alors qu’il réalisait qu’il ratait beaucoup de jeu dû à des blessures, notamment en raison d’une déchirure ligamentaire au poignet. En passant à la ligne défensive, il s’est rendu compte qu’il avait la possibilité de voir plus de temps de jeu, pour un poste moins exigeant, et qu’il avait ainsi plus de chances de se rendre à la NFL, son rêve de jeunesse. Ce fut une course contre la montre, étant donné qu’il en était déjà à sa troisième année d’Université, sur un total de cinq.

Plusieurs personnes de son entourage ont vu ce changement comme étant désespéré. La raison est bien simple : les quart-arrières changent rarement de position. Ceux qui le font optent souvent pour celui de receveur éloigné, ou même porteur de ballon. QB à secondeur? Jamais entendu parlé. Comment Surratt allait-il pouvoir procéder adéquatement à ce changement de position, alors que les dépisteurs de la NFL avaient déjà commencé à dresser son profil de joueur?

Aujourd’hui, la plupart des dépisteurs s’entendent pour dire que Surratt est bien mieux équipé à sa position actuelle pour percer l’alignement de la grande ligue. Il a ce qu’il faut être un secondeur de renom. Il a appris à prendre une différente approche à son jeu, notamment au niveau de sa vitesse. Et son expérience en tant que quart-arrière lui permet d’avoir une meilleure compréhension du jeu offensif et l’aide à mieux anticiper ce qui s’en vient et réaliser des jeux.

Il a adopté une fougue qu’il n’aurait jamais eu, en tant que quart-arrière.

Image par défaut
Daniel Birru
Publications: 182