Dimanche NFL (Semaine 14) : résumé des matchs de 16h

Un après-midi de football, c’est long. Heureusement, Attitude Football est là pour vous. Voici un résumé des matchs présentés à 16 h dans la NFL aujourd’hui.

Colts 44 – Raiders 27

Les Colts se devaient de l’emporter pour demeurer dans leur course aux séries les Titans. Phillips Rivers n’a pas été très impressionnant avec seulement 244 verges aujourd’hui. Le joueur du match a certainement été Jonathan Taylor. Le porteur de ballon recru a eu une saison en dents de scie, mais il est en feu depuis quelques matchs. Face aux Raiders, il a parcouru 150 verges, dont une course de 62 verges directement jusqu’à la zone des buts. TY Hilton a encore été tout feu tout flamme avec 86 verges sur 5 attrapées.

Malgré la défaite, on ne peut pas dire que les hôtes du jour n’ont pas essayé. Derek Carr termine le match avec 316 verges de gain et deux touchés par la passe. Nelson Agholor a été sa cible favorite et termine le match avec plus de 100 verges de gain sur cinq attrapées.

Eagles 24 – Saints 21

Mon collègue William Thériault a écrit un texte avec tous les détails entourant cette rencontre pour vous.

Équipe de Washington 23 – 49ers 15

Après une victoire éclatante la semaine dernière, l’Équipe de football de Washington avait une chance de renforcer sa position à la tête de la division de la NFC, la plus excitante de la NFL. C’est leur défensive qui a été à l’honneur cette fois-ci. Les unités défensives ont en fait marqué tous les touchés aujourd’hui: un de Chase Young suite à un échappé des 49ers et une sur une interception.

En milieu de rencontre, Alex Smith a malheureusement dû quitter le match (sur ses deux pieds heureusement). Dwayne Haskin a terminé la rencontre pour l’ÉFW. L’ÉFW n’a produit que 193 verges d’attaque au total aujourd’hui, mais c’était assez pour la victoire.

Les 49ers ont au moins essayé. Ils ont produit 344 verges d’attaque, essentiellement par la passe. Leur quart-arrière Nick Mullens termine le match avec 260 verges et un touché par la passe. Bradon Aijuk a été impressionnant avec 119 verges en 10 attrapées.

Seahawks 40 – Jets 3

Il n’y a jamais eu de toute que les Jets se dirigeaient vers une 13e défaite de suite face aux Seahawks de Seattle. Russell Wilson et l’attaque des oiseaux ont détruit la défensive des New Yorkais. En attaque, les dégâts des Jets ont été très limités. Seule leur toute première séquence à l’attaque a produit des points. Wilson termine le match avec un maigre 206 verges par la passe, mais quatre impressionnantes passes de touché. Du côté des Jets, rien de bien impressionnant puisque l’équipe a seulement parcouru 185 verges au total.

Packers 31 – Lions 24

Les Packers s’assurent de gagner la division nord de la NFC avec cette victoire. Les Packers ne l’ont cependant pas volé à personne. Les Lions, de qui on espère toujours bien peu, ont tenu le rythme imposé par la formation du Wisconsin. Ils sont restés dans le match jusqu’à la toute fin.

Aaron Rodgers a livré la marchandise comme toujours avec 290 verges et trois touchés par la passe. Sans surprise, sa cible favorite a été Davante Adams qui a marqué son 13e touché de la saison en plus de parcourir 115 verges, pour un total de 1029 cette saison! Mention spéciale à Mason Crosby qui a égalisé un record en carrière avec ce placement de 58 verges qui forçait les Lions à devoir monter deux séquences payantes pour rattraper les Packers au 4e quart.

Ce fut un petit match pour les Lions au niveau statistique. Matthew Stafford a dû quitter le match à la toute fin après 244 verges et un touché par la passe. Son état de santé sera à surveiller cette semaine. Chase Daniel l’a remplacé.

Chargers 20 – Falcons 17

Même si c’était un match sans enjeu pour le classement, les deux équipes ont donné un bon show dans les circonstances. Au premier quart, les deux équipes se sont échangé des touchés. Au deuxième, les Flacons ont pris l’avantage, mais les Chargers les ont rattrapés au troisième. Le quatrième était sans issu jusqu’à l’ultime séquence à l’attaque des Chargers qui s’est terminée sur un placement de 43 verges de Micheal Badgley.

C’est sans doute les trois interceptions lancées par Matt Ryan (224 verges et 1 touché) qui ont tué les siens. Justin Herbert (243 verges et 2 touchés), de son côté, n’a commis qu’une seule erreur de ce genre. En attaque, on se doit de souligner l’énorme travail de Calvin Ridley : 124 verges en 8 attrapés et un touché.

Image par défaut
Frédéric Lamontagne
Publications: 41