La NFL n’achètera pas de vaccins contre la COVID-19

C’est finalement arrivé! Le vaccin contre la COVID-19 est prêt et les gens ont commencé à se faire vacciner au Royaume-Uni. L’Europe et les États-Unis suivront bientôt. Au Canada, il faudra peut-être attendre le début de la nouvelle année, mais ce n’est pas grave. Ça s’en vient et c’est ce qui compte.

Le seul hic, c’est que la file sera longue. Mais sera-t-elle aussi longue pour tout le monde? Que feront les ligues sportives professionnelles qui ont déjà perdu tellement à cause de la pandémie?

La NFL a annoncé aujourd’hui qu’elle ne dépassera aucun Américain qui attend pour obtenir son vaccin. Elle ne prévoit pas acheter de doses du précieux vaccin pour ses joueurs et son personnel, pas même celui qui travaillera lors du Super Bowl en février prochain. Aux yeux de la NFL, la priorité doit demeurer les travailleurs de première ligne et les plus vulnérables.

En revanche, la Ligue nationale de hockey prévoit se procurer des doses dès que la vente privée du vaccin est autorisée. Elle vaccinerait tous les employés impliqués dans la tenue de la prochaine saison.

Montrer l’exemple

La NBA, tout comme la NFL, ne prévoit pas se procurer avant les autres des doses du vaccin et entend respecter les directives de la santé publique. Elle reconnaît également qu’ils existent des groupes prioritaires. Elle veut aussi faire plus que juste attendre son tour.

La NBA veut faire partie de la solution. La Ligue veut créer un programme de sensibilisation à la vaccination dans le cadre duquel elle parlerait à ses joueurs du vaccin, de ses effets secondaires et de son efficacité. Le but du programme serait de faire en sorte qu’un plus grand nombre de joueurs soient à l’aise de recevoir le vaccin.

À l’instant d’écrire ces lignes, aucune information sur la MLB n’était disponible.

Voir des sportifs professionnels, pour la plupart jeunes et en parfaite santé, dépasser des gens vulnérables dans la file d’attente paraîtrait extrêmement mal aux yeux de la population. Cependant, comme le veut la NBA, ça montrerait l’exemple aux amateurs, à leurs partisans. Avec la notoriété dont ils jouissent, les athlètes ont un devoir d’être des modèles d’humains pour ceux qui les admirent. Peut-être que cela convaincrait des gens qui doutaient des bienfaits de la vaccination avant de voir leur joueur favori ou leur idole être vacciné. Comme dit SpiderMan, « avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités ». Cela en fait-il partie?

Image par défaut
Frédéric Lamontagne
Publications: 41