LCF : un analyste suggère à l’Équipe d’Edmonton d’échanger Mathieu Betts

En faisant ma revue d’actualité du matin, je suis tombé sur un petit bijou pondu par John Hodge de 3DownNation. Chaque mercredi, l’informateur fait part de quelques-unes de ses pensées dans un segment nommé Insider Talk.

L’édition de ce matin a attiré mon attention parce que Hodge a émis un commentaire que j’ai trouvé particulièrement concernant le Québécois et joueur de ligne défensive Mathieu Betts.

Concrètement, Hodge se questionne à savoir si l’Équipe d’Edmonton devrait échanger Betts. Pourquoi? Très simple : le principal intéressé sera agent libre après la prochaine saison et il ne croit pas qu’Edmonton aille de très bonnes chances de le remettre sous contrat.

Je vous explique. Les joueurs canadien qui évoluent dans la LCF ont souvent l’habitude de se rapprocher de la maison une fois leur contrat recrue expiré. Puisque la ligue n’offre pas des salaires dignes de ceux de la NFL, les joueurs préfèrent souvent être près de famille et amis plutôt que de gagner 10 000 $ de plus à l’autre bout du pays. Hodge croit donc que Betts serait beaucoup plus enclin à parapher une entente avec les Alouettes de Montréal ou le Rouge et Noir d’Ottawa qu’avec Edmonton, dont l’équipe (on le rappelle) est toujours sans nom.

Troisième choix au total de l’édition 2019 du repêchage de la LCF, Betts n’a disputé que six rencontres avec Edmonton à sa saison recrue puisqu’il a passé du temps dans l’organisation des Bears de Chicago. Malgré son arrivée tardive dans la formation, il a eu le temps d’enregistrer deux sacs du quart.

Ce que Hodge avance est loin d’être farfelu, surtout quand on prend en considération que les salaires de la LCF ne seront moins payants au cours des prochaines années en raison de la pandémie.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1104