Le chiffre magique des Giants est le 6

Alors que la médiocrité est de mise dans la division Est de la NFC, une équipe semble vouloir se détacher du lot tranquillement et ce sont les Giants de New York. Oui les Giants…

À première vue, toutes les équipes de cette division sont tout simplement mauvaises. Cependant, en analysant certaines statistiques, on s’aperçoit que les Giants de New York ont le potentiel pour devenir une équipe qui pourrait bien remporter sa division cette saison.

Tout d’abord, les Giants ont remporté leurs trois dernières parties ce qui les positionnent au sommet de la division, à égalité avec Washington, avec une fiche de quatre victoires et sept défaites. Également, dans ces sept défaites, il y en a cinq qui sont survenues par un écart de huit points ou moins. Ce qui est loin d’être gênant pour une jeune formation comme les Giants.

Image : Google Standings

Sa fiche positive (3-2) contre leurs rivaux de division est aussi un facteur qui me dit que le club a de grandes chances de se classer en séries éliminatoires. Ces trois victoires sont contre les plus proches poursuivants des Giants, soit contre Washington deux fois et contre Philadelphie.

Pour se tailler une place en éliminatoires, New York devra au moins remporter deux des cinq derniers affrontements de la saison et la tâche sera ardue pour terminer l’année 2020 avec un dossier de six victoires et dix défaites. Voici les cinq dernières rencontres de la saison pour les Giants :

  • À Seattle
  • En Arizona
  • Reçoit Cleveland
  • À Baltimore
  • À Dallas

À noter que le calendrier des autres équipes de la division Est de la NFC est tout aussi difficile que celui des Giants. Cependant, l’état de santé du quart-arrière Daniel Jones est inquiétant pour New York si l’équipe veut essayer d’entrée en séries. Sa présence sera cruciale au succès de l’équipe.

Image par défaut
Pierre-David Bolduc
Publications: 171