Les intentions des Alouettes sont claires

L’heure est aux choix chez les Alouettes de Montréal. Depuis un peu plus d’une semaine, les équipes de la LCF sont autorisées à annoncer des signatures de joueurs dont les droits leurs appartiennent ou qui sont tout simplement libres comme l’air.

La liste des Alouettes était (et est toujours) très longue. Pandémie oblige, des choix doivent être faits et des joueurs appréciés du public devront quitter.

Le DG des Moineaux, Danny Maciocia, nous a rapidement fait comprendre son plan de match. L’organisation a clairement fait de son unité offensive sa priorité. Le porteur de ballon William Stanback, le receveur Eugene Lewis et le bloqueur à gauche Tony Washington seront tous de retour en bleu et rouge en 2021.

Ces trois joueurs ont occupés des rôles clés en 2019 (dernière saison disputée) et étaient tous des meneurs de l’équipe à leur position respective.

Oui, il y a aussi eu des signatures en défense (celle de David Ménard notamment), mais les joueurs clés qui pourraient devenir joueurs autonomes (Greg Reid, Taylor Loffler, Adrian Tracy, etc.) demeurent en mode attente pour le moment.

Maciocia a affirmé via visioconférence, plus tôt cette semaine, que les Alouettes n’allaient pas dépenser jusqu’à atteindre le plafond salarial de la LCF en 2021 en raison des pépins financiers que l’on connaît d’un bout à l’autre de la ligue.

L’attaque des Alouettes s’est classée au deuxième rang de la LCF en 2019 au niveau des points marqués (24,9 par match). Elle a pu être qualifiée de « dynamique » pour la première fois depuis le départ d’Anthony Calvillo lors de la saison 2013.

J’ai tendance à être d’accord avec les décisions qui ont été prises jusqu’à maintenant. Dans un ligue qui est menée par l’attaque, l’organisation ne pouvait pas se permettre de se replonger dans un gouffre dans lequel elle aurait été incapable de bouger le ballon, comme ça trop souvent été le cas au cours de la dernière décennie.

Le cas Alford

Le retour du spécialiste des retours de bottés Mario Alford doit également exciter les partisans. Super Mario a donné un électrochoc à l’équipe lorsqu’il est arrivé dans les dernières semaines de la saison 2019. Il a donné aux Moineaux une arme qu’ils n’avaient pas possédée depuis de longues années.

D’autres annonces devrait être faite au cours des prochains jours. Évidemment, Maciocia ne peut pas se permettre de cracher sur un certain starpower en défense. Je m’attends donc à voir certains noms connus des partisans apposer leur signature au bas d’un contrat dans un avenir très rapproché.

Ceci étant dit, des décisions devront toutefois être prises (et ont possiblement déjà été prises), parce que tous ne pourront pas être de retour.

  • Deux autres signatures ont été confirmées par les Alouettes. Si celle du demi défensif américain Tyquwan Glass avait été avancée sur Attitude Football hier, celle du garde canadien Landon Rice était jusqu’à maintenant inconnue.
Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1104