Vernon Adams Jr. se réjouit des signatures des Alouettes

Danny Maciocia a commencé à former son noyau pour la saison 2021 des Alouettes. Les Moineaux et leur DG ont annoncé la mise sous contrat de quelques joueurs, dont certains étaient des éléments clés de la saison 2019 de l’équipe. Montréal avait alors goûté aux éliminatoires de la LCF pour la première fois depuis 2014.

Ces joueurs clés sont le porteur de ballon William Stanback, le receveur Eugene Lewis et le bloqueur à gauche Tony Washington. Trois athlètes qui tiennent un statut de vedette d’un océan à l’autre.

Vernon Adams Jr., lui, a déjà un contrat en poche jusqu’au terme de la saison 2022. Il a cependant dû accepter une réduction de salaire afin de libérer une place dans le budget permettre le retour de coéquipier. En visioconférence avec les médias, mercredi, le quart-arrière des Alouettes s’est réjouit du retour des trois piliers avec l’équipe.

Il n’a pas hésité un seul instant lorsqu’on lui a demandé de réduire son chèque de paye. Il voulait être de retour, tout comme les trois autres étoiles, qui ont fait des sacrifices financiers dans la négociation de leur contrat respectif.

Adams a également souligné le retour de Matthew Shiltz, son réserviste, qui a lui aussi paraphé une entente avec l’équipe. Il a notamment mentionné que ce dernier lui permettait d’être un meilleur quart et qu’il le poussait toujours à sa limite à l’entraînement.

Sur la même longueur d’ondes

Maciocia et Adams se parlent chaque semaine depuis l’arrivée en poste du DG, en janvier 2020. Après avoir établi son plan pour la présente saison morte, l’ancien dirigeant des Carabins de l’Université de Montréal (U Sports) et de l’Équipe d’Edmonton (LCF) a partagé son projet avec son quart-arrière. Il a également demandé à ce dernier d’y apposer sa touche. Quelque chose qui était nécessaire, selon Maciocia.

Ça tient la route, le quart-arrière est le coeur et l’âme de l’équipe.

Difficile de dire exactement combien de sous les Alouettes ont présentement en poche pour poursuivre la solidification du noyau que l’équipe devait présenter lors de la saison 2020, qui n’a finalement jamais été disputée.

Si les gros noms qui ont été annoncés jusqu’à maintenant semblaient être des no brainers, l’heure des décisions difficiles est maintenant venue.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1104