Browns et Ravens en éliminatoires; le sort des Dolphins entre les mains des Jaguars

La course aux éliminatoires s’annonçait excitante dans l’AFC, mais les résultats des matchs qui allaient déterminer le classement final n’ont pas différé de la logique établie par la majorité des analystes.

Les Ravens de Baltimore et les Browns de Cleveland se sont qualifiés pour les matchs d’après saison en disposant respectivement des Bengals de Cincinnati et des Steelers de Pittsburgh. Pendant se temps, les Dolphins de Miami se sont fait écraser par les Bills de Buffalo et devront espérer une (improbable) défaite des Colts d’Indianapolis face aux Jaguars de Jacksonville plus tard cet après-midi.

Le match des Ravens a été sans histoire. L’attaque au sol de Baltimore a complètement dominé le front défensif des Bengals, accumulant un total de 404 verges. La recure J.K. Dobbins a mené les porteurs de l’équipe avec 160 verges au sol et deux touchés. Les pauvres Bengals n’étaient tout simplement pas de calibre. Brandon Allen n’a même pas surpassé la barre des 60 verges par la passe. Baltimore l’emporte 38-3.

Les Browns, eux, ont eu un peu plus de difficultés à disposé de l’équipe B des Steelers. Si bien que Pittsburgh est passé à un converti de deux points de créer l’égalité en fin de rencontre. Cleveland l’emporte finalement par la marque de 24-22 et sera des éliminatoires pour la première fois depuis 2002.

Les Dolphins n’avaient besoin que d’une victoire pour se qualifier, mais une performance décevante de Tua Tagovailoa et du reste de la formation de Brian Flores les place en position difficile. Une râclée par la marque de 56-20 alors que les gros canons des Bills, Josh Allen et Stefon Diggs, ont été confinés au banc au retour de la mi-temps.

Un après-midi glorieux pour plusieurs partisans et crève-cœur pour d’autres. Peu importe ce qui se produira lors du reste de la journée, on ne pourra pas se plaindre d’un manque d’équipes excitantes lors des éliminatoires de l’AFC.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1104