Éliminatoires 2021 : Saints vs Bears

Affrontement entre les Bears de Chicago (8-8) et les Saints de La Nouvelle-Orléans (12-4). Si l’on regarde rapidement la fiche des deux équipes, il est facile de donner l’avantage aux Saints. Par contre, en analysant plus en détails les matchs joués par chacune des équipes lors de la saison régulière, une statistique surprenante saute aux yeux.

Les Saints et les Bears n’ont battu qu’une seule équipe ayant une fiche positive cette saison : les Buccaneers de Tampa Bay.

Est-ce que l’équipe de Drew Brees est surévaluée? Fort possiblement, surtout que le quart-arrière présente un déclin dans son niveau de jeu. Après tout, à 41 ans, il est tout à fait normal que l’âge affecte les performances d’un joueur.

Les deux équipes comptent sur quelque playmakers à l’attaque. Du côté de Chicago, Allen Robinson II (WR) à terminer la saison avec 1250 verges attrapées et 6 touchés, pour sa part David Montgomery à terminé la saison en force avec 1070 verges au sol en 247 courses, dont 8 lui on permit d’inscrire un touché.

Pour Nouvelle-Orléans, Alvin Kamara a été tout simplement incroyable avec 932 verges par la course pour une belle récolte de 16 touchés, dont six en une seule partie! Ajoutez à ça 756 verges sur 83 réceptions et cinq touchés aériens. Le problème, c’est qu’il représente un cas incertain en vue de dimanche en raison de la COVID-19.

Il ne faut pas oublier le receveur Michael Thomas, qui représente une menace importante. Il a été limité à sept parties cette saison, mais il pourrait faire la différence. Les deux joueurs sont actuellement des cas incertains pour les Saints. Seule leur participation au match pourrait faire la différence entre une victoire et une défaite. Thomas n’a pas joué lors des trois derniers matchs de l’équipe en raison d’une blessure à une cheville, mais devrait être de retour dimanche.

Pour ce qui est des quarts-arrière, les Bears ont alterné la majeure partie de la saison entre Nick Foles et Mitch Trubisky. Trubisky a fait un travail acceptable lors des dernières semaines et c’est lui qui sera le partant. Il reste à voir s’il sera en mesure de poursuivre sur sa lancée de fin de saison et ce sera nécessaire pour permettre à son équipe d’avoir une chance de l’emporter.

De l’autre côté, nous avons le vétéran Drew Brees, un joueur qui a déjà assuré sa place au Temple de la renommée du football. Par contre, cette année a été plus difficile pour lui et l’on voit que l’âge commence à le rattraper. Ce sera probablement sa dernière participation aux éliminatoires, donc il y a fort à parier qu’il sera particulièrement motivé.

Les deux équipes présentent un bon front défensif. Dans chacun des camps, la défensive pourrait faire payer cher une erreur de l’attaque. Chicago pourrait se retrouver sans leur joueur de défense étoile Roquan Smith. Si tel est le cas, ça diminuerait de façon importante les chances de victoire de l’équipe.

Je crois que ce sera un match serré qui sera remporté par la Nouvelle-Orléans, tout comme leur affrontement lors de la saison régulière. Les Saints l’avait emporté en prolongation au compte de 26 à 23.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1106