Les Jets prépareraient une grosse transaction

Plus les années passent plus c’est pareille pour les Jets de New York (2-13). Ils concluront le calendrier régulier en avant-dernière position au classement général de la NFL.

Si le congédiement de l’entraîneur-chef, Adam Gase, est pratiquement assuré d’être confirmé après la rencontre de dimanche, le DG de l’équipe, Joe Douglas, lui, aura beaucoup de pain sur la planche durant la saison morte.

L’équipe des Jets doit pratiquement être reconstruite du tout au tout, c’est un secret de Polichinelle. Mais il y a certains désaccords chez les partisans à savoir comment procédé. Ce que l’on sait, c’est que l’organisation prévoit faire un gros coup durant la saison morte. C’est du moins ce qu’avance Adam Schefter d’ESPN.

La question serait présentement de savoir si l’équipe échangera Sam Darnold, son quart-arrière de confiance au cours des trois dernières saisons, ou s’ils donneront un vœu de confiance en ce dernier en échangeant la deuxième sélection totale du prochain repêchage de la NFL. Cette dernière pourrait servir à repêcher le dynamique quart des Buckeyes d’Ohio State Justin Fields.

Personnellement, je serais très surpris du deuxième scénario, mais en même temps, on ne peut pas dire que l’idée est folle. La valeur de Fields est extrêmement élevée, surtout depuis sa performance de six passes de touché contre Clemson lors du Sugar Bowl. Échanger le deuxième choix total pourrait rapporter gros à New York. On parle d’une possibilité de toucher jusqu’à trois choix de première ronde.

Je persiste toutefois à dire qu’ils voudront amener un nouveau passeur dans l’organisation. Je crois en Darnold et je suis convaincu que l’organisation des Jets est la véritable coupable de ses insuccès depuis le début de sa carrière, mais on oublie qu’il en sera à la dernière année de son contrat recrue (avant option) en 2021.

Fields, lui, représenterait un atout à bas prix pour quatre saisons et serait éligible à une cinquième par option.

La valeur d’avoir un quart-arrière de concession à petit prix est inestimable. Regardez les Chiefs avec Patrick Mahomes (qui n’a pas encore touché à son gros contrat) ou encore les Seahawks, qui ont remporté le Super Bowl lors de la deuxième saison de Russell Wilson derrière le centre.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1104