Les Packers passent en finale de la NFC

Les Packers de Green Bay sont sortis vainqueur d’un duel impressionnant entre leur attaque dominante et la meilleure défense de la ligue des Rams de Los Angeles par la marque de 32 à 18. Ils sont ainsi les premiers gagnants du deuxième tour des séries éliminatoires et ils affronteront le gagnant entre les Saints et les Buccaneers en finale de la Conférence Nationale.

Il s’agissait du premier match des Packers en séries éliminatoires cette année puisqu’ils se sont classés au premier rang de la Conférence Nationale avec une fiche de 13-3 et ont été récompensés avec une semaine de congé au premier tour. Les Rams, de leur côté, amorçaient leur deuxième rencontre du tournoi de fin de saison, eux qui avaient surpris bien des gens en éliminant les Seahawks au premier tour la semaine dernière.

1er Quart

Les Rams amorçaient la rencontre avec le ballon, mais n’ont pas réussi à récolter de premier essai et ont dégagé le ballon. Les Packers en ont profité et ont traversé le terrain pour être en situation de premier essai et les buts, mais ont finalement dû se contenter d’un placement pour prendre l’avance. Les Rams les ont copié afin d’égaler la marque avec un placement sur la séquence suivante.

2ème Quart

Les Packers ont connu un deuxième quart de feu grâce à deux touchés et un placement pour 16 points. Tout a commencé avec une première séquence à l’attaque qui a mené l’équipe à une verge de la zone des buts. Lors du troisième essai à la ligne de un des Rams, Aaron Rodgers a rejoint le receveur Davante Adams afin d’inscrire le premier touché de la rencontre et pour donner l’avance aux Packers 10 à 3.

Les Packers ont ensuite empêché les Rams de récolter ne serait-ce qu’une seule petite verge avant de les forcer à dégager. Les hôtes de la rencontre ont continué en marquant un deuxième touché alors que Rodgers est sorti de sa pochette pour entrer lui-même dans la zone des buts. Ils n’ont toutefois pas été capables de compléter la conversion après une remise ratée que J.K. Scott n’a pas pu saisir comme il faut.

Les Rams ont finalement réussi à inscrire un touché vers la fin du deuxième quart grâce à une passe de Jared Goff au receveur Van Jefferson.

Les Packers ont complété la première demie grâce à quatre jeux qui les ont rapproché de la zone des buts adverse, ce qui a permis à Mason Crosby d’inscrire son deuxième botté de placement de la rencontre. Après la première demie, les Packers menaient donc 19 à 10.

3ème quart

En revenant du vestiaire, les Packers ont été les premiers à frapper avec un touché sur une course d’une verge du porteur de ballon Aaron Jones, qui est survenu peu de temps après sa propre course de 60 verges pour faire avancer les siens. Green Bay ont ensuite tenté une conversion de deux points pour rattraper leur conversion ratée au deuxième quart, mais ont encore échoué et menaient donc par 15 points.

Le porteur Cam Akers a ensuite complété une superbe séquence de Jared Goff avec une belle course de sept verges pour marquer le touché. Les Rams ont complété la séquence avec une conversion de deux points pour réduire l’écart à seulement sept points.

4ème Quart

Le quatrième quart était tout à l’avantage des Packers qui ont dominé défensivement. Pour conclure leur victoire, Aaron Rodgers a lancé une bombe pour Allen Lazard qui a marqué un touché de 58 verges, détruisant ainsi les espoirs des Rams.

Malgré une bonne prestation, Goff n’a pas réussi à mener son équipe vers la victoire, lui qui a complété 21 de ses 27 passes pour 174 verges et un touché. Aaron Rodgers, de son côté, a récolté 296 verges et deux passes de touché en plus d’en marquer un au sol.

Cam Akers a couru pour 90 verges et un touché, des statistiques semblables à celles de son homologue Aaron Jones qui en a récolté 99 et un touché lui aussi.

Allen Lazard a été le receveur le plus prolifique grâce à sa passe captée de 58 verges qui le mène vers un total de 96 verges et un touché.

Image par défaut
Jérémie Lussier
Publications: 291